• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Tom Laperche, skipper CMB : "être dans le bon paquet au large du Portugal" sur la Transat en Double

Après avoir été reporté en raison de conditions météo difficiles, le départ de la 15e édition de la Transat en Double Concarneau – Saint-Barthélemy doit être donné ce mercredi à 19h. Réussir à se mettre dans le bain d’entrée de jeu sera primordial, d’autant que très vite des choix stratégiques importants seront à opérer. En ce qui les concerne, les deux tandems de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – CMB, Élodie Bonafous et Corentin Horeau ainsi que Tom Laperche et Loïs Berrehar, sont prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes pour performer sur les 3 890 milles du parcours.

image
Crédit : P Bouras 
Cette fois, c’est le grand jour, et après deux jours de plus que prévu passés à terre, les duos de la Transat en Double Concarneau – Saint-Barthélemy sont plus que jamais impatients de prendre le large, même si le menu s’annonce copieux. « On se prépare à un départ costaud, avec une vingtaine de nœuds de vent puis des rafales à 40, sur une mer formée. On va donc immédiatement entrer dans le vif du sujet », annonce Élodie Bonafous. Des conditions toniques donc, mais aussi des premiers coups à jouer très vite.

La stratégie grande ouverte

 "On va avoir un premier point de passage délicat au milieu du golfe de Gascogne, avec un petit centre dépressionnaire à négocier. Cela va offrir différentes options avec, à la clé, de premiers écarts possibles. Même chose au passage du cap Finisterre où il y aura moyen de rester collé ? et de voir certains s’échapper en fonction des timings. En résumé : il va clairement y avoir de quoi se remuer les méninges jusqu’aux Canaries ! », détaille la skipper Bretagne – CMB Océane, forcément un peu impressionnée à quelques heures de son tout premier grand saut à travers l’Atlantique. « J’avoue que j’ai un peu la boule au ventre. J’ai le sentiment d’avoir l’Everest devant moi ! Pour ne pas trop stresser, j’évite de trop me projeter même si j’ai vraiment hâte de partir. Je suis impatiente de lâcher les chevaux !"

L’engagement ne sera pas une option

Même ardeur du côté de Tom Laperche. « Le fait que le départ ait été reporté nous a laissé pas mal de temps pour bien nous reposer et bien préparer la météo. Notre victoire dans le prologue a été un petit « plus » qui nous a fait plaisir à Loïs et à moi. On espère que tout se déroulera aussi bien pendant la transat et pour ça, on est vraiment prêt », explique le skipper Bretagne – CMB Performance qui a donc, lui aussi, bien en tête les points clés des premiers jours de course. « Comme l’a dit Élodie, les premiers milles vont être toniques. Il ne va pas faire très beau et le jeu va être intense en stratégie. Ce sera important d’être dans le bon paquet au large du Portugal pour attaquer la suite dans les meilleures conditions possibles. Il va donc falloir réussir à se mettre directement dans le rythme de la course », assure le Trinitain. 

 Source : Rivacom

Départ de la Transat en double Concarneau-Saint Ba...
IMOCA neuf pour Boris Herrmann, The Ocean Race et ...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 20 juin 2021

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions