• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Mirpuri remporte l’étape en VO65, Yoann Richomme : "Nous faisions des manœuvres toutes les heures"

Ce deuxième volet de la course autour de l’Europe disputée en trois actes - avec le dernier prévu à Gênes le 19 juin - aura tenu ses promesses d’une manche compliquée, avec des conditions très variées tout au long des 700 milles du parcours.

image

Crédit : Sailing Energy

Les conditions ont oscillé entre du portant rapide dans l’océan Atlantique lors du premier jour de course, du près avec des vents déchaînés dans le détroit de Gibraltar au second jour de course, pour finir sur des petits airs jusqu’à l’arrivée à Alicante, en Méditerranée. Les monotypes VO65 ont prouvé qu’ils étaient les plus adaptés à ces conditions changeantes, puisque les 7 machines ont devancé les IMOCA sur la ligne d’arrivée, avec 11 milles d’écart entre le dernier VO65 et LinkedOut. Le premier VO65 était le portugais de la Mirpuri Foundation Racing Team qui a réussi à dominer les néerlandais d’AkzoNobel Ocean Racing au jeu du chat et de la souris, puisque le bateau mené par Chris Nicholson à tout tenté pour reprendre la première place, depuis l’entrée en Méditerranée lundi. Peu avant l’aube ce matin, la paire est arrivée quasi à la dérive devant la ville d’Alicante, dans la nuit noire sur une mer d’huile. Le bateau portugais a franchi la ligne d’arrivée juste avant le lever du soleil, à 05h36 heure française, soit une demi-heure avant l’équipage néerlandais. Bien que les dernières 24 heures aient mis les nerfs à rude épreuve, les deux skippers ont reconnu que tous les marins à bord de leur monocoque avaient tenu le coup, grâce à l’intensité de la course. « Ça a été un long combat avec Akzo, » confiait le français Yoann Richomme, skipper de la Mirpuri Foundation Racing Team. « Nous avons réussi à les dépasser hier après-midi, et à conserver notre avance, ce qui n’a pas été facile. » « Nous avons très peu dormi, toute l’équipe est très fatiguée. Ça aura été un run sous spinnaker jusqu’au sud du Portugal, puis du vent fort de face dans le détroit de Gibraltar, avant une transition dans des vents très légers. Nous faisions des manœuvres toutes les heures donc ça a été compliqué de se reposer. » Aussi bien Yoann Richomme que son concurrent direct Chris Nicholson admettent qu’ils étaient soulagés de couper de la ligne devant le reste du peloton - à l’inverse de l’arrivée à Cascais, où ces deux bateaux avaient mené une bonne partie de l’étape, avant d’être cruellement dépassés sur les derniers milles devant Cascais. « On avait en tête qu’à tout moment, ce dernier jour pouvait mal se terminer, » avouait Chris Nicholson sur le ponton. “Nous étions en chasse derrière Mirpuri depuis un bon moment - on a même été en tête - et puis à plusieurs reprises, les éléments ont été en notre faveur, ou bien contre nous. Nous revenons à 1 mille au moment de l’arrivée, alors qu’ils avaient plus de cinq milles d’avance quelques heures plus tôt. » Les résultats de cette deuxième étape donnent deux VO65 à égalité de points au classement, avec 11 points chacun. Mais la Mirpuri Foundation Racing Team reste en tête, grâce à sa victoire du jour, puisque nous tenons compte du dernier résultat pour départager les équipes. La troisième place au classement général à Sailing Poland, qui menait la flotte à la sortie de Gibraltar, mais qui a eu des difficultés à maintenir sa vitesse dans les vents légers. Ce matin, ils sont revenus pour arracher la troisième place en dépassant le bateau Viva México d’Erik Brockmann ainsi que Childhood I de Simeon Tienpont. « Childhood et les mexicains ont mené leur propre bataille et cela nous a offert la possibilité de revenir par leur tribord, et de finir par les dépasser, » analysait Bouwe Bekking. « Nous avons mené l’étape pendant un moment, notamment dans la partie la plus ventée, donc je pense que c’est une troisième place bien méritée. »

Les résultats de cette deuxième étape

VO65 Mirpuri Foundation Racing Team (POR) – 7 points 

AkzoNobel Ocean Racing (NED) – 6 points 

Sailing Poland (POL) – 5 points 

Viva México (MEX) – 4 points 

Team Childhood I (NED) – 3 points 

The Austrian Ocean Race Project (AUS) – 2 points 

Ambersail-2 (LTU) – 1 point ** La direction de course investigue sur un possible passage de Viva México dans un DST (Dispositif de Séparation du Trafic), qui pourrait avoir des répercussions sur le classement de cette deuxième étape. IMOCA LinkedOut (FRA) – 5 points 

Offshore Team Germany (GER) – 4 points 

11th Hour Racing Team (USA) – 3 points 

Bureau Vallée (FRA) – 2 points 

CORUM L'Épargne (FRA) – 1 point 

Classement général

VO65 Mirpuri Foundation Racing Team (POR) – 11 points 

AkzoNobel Ocean Racing (NED) – 11 points 

Sailing Team Poland (POL) – 10 points 

The Austrian Ocean Race Project (AUS) – 9 points 

Team Childhood I (POL) – 8 points 

Ambersail-2 (LTU) – 7 points 

Viva México (MEX) – 6 points

 

Source : The Ocean Race
LinkedOut vainqueur à Alicante, Thomas Ruyant et s...
ETF26. Youth Foiling Team remporte le Raid Quibero...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 20 juin 2021

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions