• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Le Groupe Kresk saisit la justice

Malgré les expertises concluant à la conformité du Trimaran SVR-Lazartigue, la Classe Ultim n’a toujours pas validé la participation du Trimaran à la Route du Rhum 2022. François Gabart, fondateur de MerConcept et skipper du Trimaran SVR-Lazartigue, et Didier Tabary, PDG du Groupe Kresk et propriétaire du bateau, sont déterminés à faire respecter leurs droits pour participer à la course. Une action en justice vient d’être introduite devant le Tribunal judiciaire de Paris.

Alors que les inscriptions de la Route du Rhum sont effectuées, le Trimaran SVR-Lazartigue, récent 2nd de la Transat Jacques Vabre, n’a toujours pas obtenu son autorisation pour courir dans la Classe Ultim. Pourtant, toutes les démarches et vérifications nécessaires à la conformité du Trimaran ont été entreprises et à plusieurs reprises, experts et jaugeur de la Classe ont statué sur sa conformité. Les membres de la Classe, concurrents directs du Trimaran, au mépris de leurs engagements écrits, essaient désormais d’instrumentaliser l’institution de la voile qu’est World Sailing dans le but d’écarter le Trimaran SVR-Lazartigue de la Route du Rhum 2022 et des courses futures ouvertes aux Ultims.

François Gabart, skipper du trimaran et Didier Tabary, propriétaire du bateau, ont depuis plus de six mois fait valoir leur volonté de dialogue en restant fidèles aux valeurs sportives de la Voile. Aujourd’hui, le refus discrétionnaire de la Classe d’honorer ses engagements nuit sciemment à la préparation du Trimaran et de son skipper et va à l’encontre de toute équité sportive puisque la préparation de la Route du rhum est déjà largement entamée. Le préjudice qui en résulte est considérable.

L’échéance de la compétition approchant, et après six mois de négociations infructueuses, Kresk n’a d’autre choix que de saisir le Tribunal judiciaire de Paris, lequel a accepté une procédure rapide, pour assurer le respect de ses droits, permettre au Trimaran SVR-Lazartigue de prendre le départ de la course conformément aux engagements pris par la Classe et demander réparation du préjudice subi.

« Le seul blocage auquel nous faisons face aujourd’hui est celui des armateurs concurrents réunis au sein de la Classe Ultim. Je regrette leur position incompréhensible et ne désespère pas de voir la Classe revenir à la raison pour que les millions de passionnés, dont je fais partie, puissent suivre la Route du Rhum avec des bateaux et des performances sportives qui nous ont toujours fait rêver.», témoigne Didier Tabary, PDG du Groupe Kresk et propriétaire du bateau.

 

« Nous avons fait preuve de beaucoup de transparence dès les premières étapes de la construction du bateau. Notre bateau a été certifié à plusieurs reprises comme conforme par des instances compétentes et impartiales. J’espère prendre part à la Route du Rhum parmi la centaine de bateaux attendus, dans le meilleur esprit de la course. » commente François Gabart, skipper du Trimaran SVR-Lazartigue.

L’article Le Groupe Kresk saisit la justice est apparu en premier sur Adonnante.com - Surfez sur l'Actualité Voile Sportive - Course au Large - America's Cup - Voile Légère.

Le Maxi Edmond de Rothschild remis à l’eau
Le SailGP débute sa saison 3 ce week-end aux Bermu...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 22 mai 2022

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions