• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Ian Lipinski et Ambrogio Beccaria vainqueurs de la 13e édition de la CIC Normandy Channel Race

A bord de leur Class40 Crédit Mutuel, Ian Lipinski et Ambrogio Beccaria ont remporté la 13e édition de la CIC Normandy Channel Race, ce vendredi 20 mai, en franchissant la ligne d’arrivée à 4 heures, 38 minutes et 18 secondes, après 4 jours 15 heures et 8 minutes de course. Une très précieuse victoire pour le tandem navigant, et notamment pour le skipper qui signe son troisième succès en Class40, et son 6e podium. 

image

Crédit : JM Liot


Ian Lipinski et Ambrogio Beccaria ont pris la 1ère place de la 13e édition de la CIC Normandy Channel Race. Le duo franco-italien a franchi la ligne d’arrivée à 4h38 ce vendredi 20 mai, après 4 jours 15 heures et 8 minutes de course. Le Class40 Crédit Mutuel enregistre une avance de 9min50 minutes sur Queguiner - Innoveo, 2e. Sur la distance théorique de 832,10 milles le Class40 Crédit Mutuel a progressé à la vitesse de 7,49 nœuds. Sur la distance réellement parcourue (fond), soit 1004,22 milles, sa vitesse moyenne a été de 9,04 nœuds.

Quelle course ! À terre tout d’abord lorsque mi-avril, à l’issue de la 1000 Milles Les Sables, qu’il terminera à la 2e place, Ian Lipinski et son équipe découvrent un problème de structure à l’avant du bateau, auquel il fallait s’atteler d’urgence, un mois pile séparant la fin de la première course en solitaire de la saison et le début de la CIC Normandy Channel Race. Un laps de temps riquiqui compte tenu de la liste de choses à faire avec méticulosité : diagnostic et détermination des solutions, acquisition des matières premières nécessaires et des compétences à mobiliser urgemment, et enfin les réparations. Après des jours et des nuits de travail, le team manager Sébastien Picault et son équipe parviennent à remettre le Class40 Crédit Mutuel à l’eau. Il était déjà l’heure de convoyer de Lorient à Caen.

Faute d’entraînement collectif et en attendant de voir le degré de qualité des réparations dans les conditions réelles de navigation, Ian Lipinski et Ambrogio Beccaria jouaient de prudence avant le départ.

Sur l’eau, le duo a fonctionné à merveille, dès les premiers bords. Émargeant sans cesse dans le top 5 de la course, Ian et Ambrogio ont fait route directe vers l’île de Wight, la marque de parcours de Saint-Marcouf ayant été éludée, parce que des orageux frappaient la côte normande en ce dimanche de départ. Après une traversée du Solent et une remontée express des côtes anglaises, la flotte a mis le cap sur Tuksar Rock, au nord-est de l’Irlande en mer Celtique, avant de se voir notifier que le parcours était réduit et qu’elle n’aurait pas à aller jusqu’au Fastnet, des conditions plus que musclées se révélant potentiellement dangereuses. Sur la redescente, le duo Corentin Douguet – Yoann Richomme parvenait un temps à prendre une dizaine de milles d’avance… avant de se retrouver coincé dans les vents très faibles du nord-ouest de la Bretagne, où mouillait la Grande Basse de Portsall. Crédit Mutuel a profité de cet aléa météorologique pour une fois favorable sur la Normandy Channel pour recoller et relancer le match. Premiers à sortir du sud de l’île anglo-normande de Guernesey, Ian Lipinski et Ambrogio Beccaria ont entamé en tête la remontée vers Cherbourg, qui précède la dernière « ligne droite » vers Ouistreham et sa ligne d’arrivée.

Jusqu’aux derniers bords, malgré la perte d’usage de quelques voiles, le Class40 Crédit Mutuel et ses marins auront trouvé les armes pour rivaliser avec les monocoques fraîchement sortis de chantier. De très bon augure pour cette saison !

Ian Lipinski : "Ce n’est pas si simple !"

« On va s’en souvenir toute notre vie de cette CIC Normandy Channel Race ! Quand on a passé la ligne on s’est clairement dit que c’était l’une des plus belles ! Ambrogio l’avait dit qu’il y aurait du vent venant de la gauche à la toute fin, et au dernier moment il est arrivé, cela nous permet de finir devant, c’est assez dingue ! On est super contents, on a eu quelques soucis notamment avec la perte de nos deux spis. Passé le Ras Blanchard, l’élastique c’était un peu tendu, la situation était plus confortable que le matin, puis après la flotte n’a fait que revenir par derrière. Il a fallu contrôler les bateaux, mais quand le vent tourne dans tous les sens, ce n’est pas si simple !
C’est le scénario inverse, car les années précédentes on avait souvent mené la course que ce soit avec Julien (Pulvé) ou Gwénolé (Gahinet) et on se faisait doubler à la fin. Là, ça a été le contraire, on a été poursuivants et en tête à la toute fin. Je suis content que ce soit dans ce sens là ce coup-ci ! C’est incroyable, il y avait vraiment du beau monde sur cette CIC Normandy Channel Race, on est vraiment très fiers. Ce qui est fou dans cette course, ce sont les rebondissements, les changements de leaders permanents !
Corentin et Yoann (Queguiner - Innoveo) ont fait une super course, ils méritaient la victoire aussi ! Bravo aussi à Kevin et Matthieu (Inter Invest) qui ont été impressionnants.»

Source : EL DO

Ultime. Le Trimaran SVR-Lazartigue à Marseille
GUYOT environnement - Team Europe participera à Th...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
vendredi 1 juillet 2022

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions