• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Des foils V2 pour Sodebo Ultim 3, Thomas Coville : "gagner en stabilité", rendez-vous sur la Finistère Atlantique

 

Ils sont en construction depuis plusieurs mois dans l’atelier de la base lorientaise du Team Sodebo Voile, les nouveaux foils ont été installés en deux temps mi-mai et début juin, fruit d’une longue réflexion menée avec le bureau d’études et les architectes du bateau. « Depuis le début, on avait pensé le bateau pour qu’il soit évolutif. Comme le programme initial était de faire une course autour du monde en solitaire dès la première année, fin 2019, nous étions dans un premier temps restés relativement conservateurs dans nos choix, mais nous savions qu’à plus long terme, nous développerions de nouveaux appendices, plus grands », commente Thomas Coville.

 

image

Crédit : V Curutchet


Ce qui est donc chose faite. L’objectif ? « La priorité était de gagner en stabilité, de voler à plat dans de la mer formée, d’où le choix de faire des foils avec plus d’envergure verticale. Ils sont associés à nos safrans rétractables dotés de grands plans porteurs, ces derniers ont été mis en place l’année dernière et nous ont donné entière satisfaction. Cette stabilité est synonyme de gain en aérodynamisme et en hydrodynamisme, avec un bateau qui dérive moins, c’est une spirale extrêmement vertueuse. »

 

Un bateau plus volant

Cette V2 des foils permettra en outre à Sodebo Ultim 3 de voler plus tôt, d’autant qu’elle sera complétée en septembre par un nouveau plan porteur sous la dérive, plus long, également destiné à aider le trimaran à mieux décoller. L’aérodynamisme, devenu un des enjeux majeurs des trimarans Ultims compte tenu des vitesses qu’ils atteignent désormais, a également été revu en profondeur : tout le cockpit à l’arrière a été re-travaillé pour renforcer l’effet de plaque entre la bôme et le pont, tandis que des carénages ont été ajoutés afin de limiter les écoulements d’air.

 
Depuis trois semaines, c’est donc dans une configuration très différente à celle de l’année dernière que Thomas Coville et son équipe naviguent. Le skipper ne cache pas son enthousiasme : « Par rapport à la dernière Transat Jacques Vabre, le comportement s’est du bateau s’est amélioré. Je ne pensais pas que ce serait à ce point. Maintenant, nous attendons de valider toutes ces optimisations en nous confrontant avec nos concurrents. »


Nicolas Troussel embarque

La confrontation avec la concurrence aura lieu dès ce vendredi 1er juillet avec la Finistère Atlantique. Cette confrontation propose un plateau sur lequel Sodebo Ultim 3 s’alignera face à Actual Ultim, Banque Populaire XI et Maxi Edmond de Rothschild. Pour ce rendez-vous, Thomas Coville a choisi de s’appuyer sur Thomas Rouxel pour constituer cet équipage de sept marins. Aux côtés du boat-captain François Duguet, Corentin Horeau, Thierry Douillard, Thomas Rouxel a proposé un nouveau visage à savoir Nicolas Troussel, skipper de l’Imoca Corum L’Epargne (actuellement en chantier). 

Source : A Bourgeois

Vendée Globe. Mise à l’eau de V and B – Monbana –...
William Mathelin Moreaux met le cap sur la Route d...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 10 août 2022

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions