• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Un futur bâtiment dédié à la course au Large à Lorient La Base

Afin de conforter le niveau de services et la place internationale du site de Lorient La base, le projet de la future Maison des skippers dédiée aux à la course au large, insérés entre les blocs K1 et K3 avance. L’agence Bohuon Bertic architectes groupée avec B.A. Bois bureau d’études atlantique, Aerius, Armor Economie et Alhyange a été sélectionnée pour la qualité de son projet qui s’intègre parfaitement dans le site imposant de l’ancienne base des sous-marins, sur l’espace libéré suite à l’incendie du bâtiment du Défi français en 2018.

Le projet a été sélectionné le 23 septembre dernier par un jury composé d’élus et d’architectes. Sur 95 candidatures reçues 3 projets sont restés en compétition. Au final, c’est le l’agence lorientaise Bohuon Bertic architectes groupée avec B.A. Bois bureau d’études atlantique, Aerius, Armor Economie et Alhyange qui concevra le nouveau bâtiment dédié à la Course au Large à Lorient la Base, sur le site de l’ancien bâtiment du Défi français.

Près de 3 000 m² seront donc consacrés à l’accueil de l’association Lorient Grand Large et des skippers, mais aussi aux teams pour y assembler et stocker leurs Imoca ou même Ultim. Un projet phare pour le territoire, déjà leader sur le secteur de la Course au Large, avec un budget prévisionnel global de 5,7 M€.

« Véritable écosystème constitué au fur et à mesure des années, Lorient La Base est aujourd’hui quelque peu victime de son succès qu’il nous faut entretenir pour le faire durer. Nous travaillons sur la gestion du foncier à terre et sur l’accueil en mer car nous avons aujourd’hui plus demandes que de possibilités d’accueil. Cet équipement est un nouvel outil qui permettra de mettre en place les services attendus dans de (très) bonnes conditions et de renforcer toujours un peu plus Lorient-La Base dans l’accueil incontournable des teams de courses au niveau mondial. Nous n’oublions pas que La Base est également un lieu d’accueil touristique et culturel et nous avons eu une attention particulière à l’intégration du bâtiment et à sa qualité architecturale pour valoriser le site » indique Fabrice Loher, président de Lorient Agglomération.

Un véritable balcon sur la mer
Entre les deux imposants blocks K1 et K3, le projet qui sera sélectionné doit construire une réponse architecturale à la fois intégrée et en rupture : « nous souhaitons réaliser un véritable balcon sur la mer. Cette idée simple ordonne le programme en positionnant la maison des skippers vers le quai et en arrière, en vis-à-vis des ateliers du K1, le hangar pour les écuries ». A la fois lieu d’accueil des skippers, avec des bureaux, des salles de repos et d’animation, et local technique avec des hangars modulables pour accueillir les différentes jauges de bateaux, le futur équipement doit répondre à une multiplicité d’usages. Angles arrondis et hauteur maîtrisée, façades vitrées pour jouer la transparence, 3 niveaux pour mieux organiser les fonctionnalités, decks et coursives larges en bois pour vivre entre l’intérieur et l’extérieur : l’organisation du bâtiment joue l’originalité et la polyvalence.

Lire la suite
2 lectures
0 commentaires

Trophée Jules Verne. Nouvelle tentative cet hiver pour Sails of Change (ex-Spindrift 2)

Dona Bertarelli et Yann Guichard repartent à l’assaut du Trophée Jules Verne, détenu depuis 2017 par Francis Joyon et son équipage en 40j 23h 30’ 30’’. À bord de Sails of Change (ex-Spindrift 2), ils seront onze à mener le maxi-trimaran remodelé l’hiver dernier pour améliorer encore ses performances.

Dona Bertarelli et Yann Guichard révèlent les détails de la quatrième tentative du Trophée Jules Verne, dont le stand-by commencera le 1er novembre prochain.

Ce sera la quatrième tentative de Yann Guichard comme skipper sur ce tour du monde à la voile avec pour objectif non seulement le Trophée Jules Verne, mais aussi l’autonomie énergétique. Pour la première fois, la totalité du périple sera effectuée sans moteur auxiliaire.

« Nous allons relever un défi supplémentaire, puisque nous tenterons de battre le record du tour du monde sans utiliser d’énergie provenant de combustibles fossiles. Nos principales sources seront l’énergie solaire et éolienne, ainsi qu’un générateur à vélo embarqué. Nous voulons démontrer que c’est possible, » précise le skipper Yann Guichard.

Ce nouveau challenge énergétique vient en parallèle des évolutions techniques apportées l’hiver dernier concernant le cockpit, l’aérodynamisme et la coque centrale, raccourcie de trois mètres. Cette dernière modification offre un meilleur équilibre à la barre et moins de vibrations à bord du plus grand multicoque de course jamais construit (37 mètres), renommé pour cette tentative : Sails of Change.

Sails of Change est une communauté de passionnés de sports et de nature, qui souhaitent créer un avenir durable pour notre planète. Les fondateurs Yann Guichard, Dona Bertarelli et ses enfants sont engagés dans le partage d’idées et d’informations, la création de partenariats pour protéger et restaurer l’environnement, et travaillent pour assurer un avenir durable pour tous.

La première campagne soutenue par Sails of Change est « 30×30 » un appel mondial à l’action pour protéger au moins 30% de l’océan et de la terre d’ici 2030. Le maxi-trimaran portera ce message autour du monde, avec le #30×30 inscrit dans ses voiles et sur ses coques, associé au bleu et vert qui composent le nouveau design du bateau amiral de l’écurie.

« À travers le sport que nous aimons, j’invite chacun à embarquer avec nous dans cette aventure humaine, à découvrir la beauté de la nature et à nous accompagner autour du monde, » confie Dona Bertarelli, reporter embarquée pour cette prochaine tentative.

À propos de Spindrift for Schools

Le maxi Sails of Change arborera également les couleurs du programme éducatif Spindrift for Schools, dont le kit pédagogique « Apprendre de la nature pour agir! » vient d’être publié, en partenariat avec les Services Départementaux de l’Éducation nationale du Morbihan, le réseau Canopé de Lorient et avec le soutien de l’UNESCO. « Notre objectif est d’inspirer, de sensibiliser et de préparer les plus jeunes à devenir les adultes de demain. À travers nos passions et nos engagements, nous partageons des connaissances et des valeurs pour accompagner les enfants à travailler collectivement et à s’engager pour leur avenir, » précise Dona Bertarelli.

Un stand-by dès le 1er novembre

C’est depuis La Trinité-sur-Mer que le maxi-trimaran Sails of Change partira pour rejoindre la ligne de départ devant Ouessant, dès qu’une fenêtre météorologique sera favorable à partir du 1er novembre 2021.

Dix marins aux profils complémentaires, parmi lesquels cinq tourdumondistes, s’élanceront aux côtés du skipper Yann Guichard pour cette quatrième tentative de l’équipe. Deux d’entre eux, Thierry Chabagny et Xavier Revil, ont déjà été détenteurs du Trophée Jules Verne en 2012, tandis que Dona Bertarelli est la femme la plus rapide autour du monde depuis 2016. Au total, neuf des onze marins se sont déjà essayés au Trophée Jules Verne. Seuls Julien Villion et Yann Jauvin feront leurs débuts sur cette épreuve mythique de la course au large internationale.

Chris Schmid / Spindrift

Équipage 2021 du maxi-trimaran Sails of Change
Yann Guichard – skipper
Dona Bertarelli – reporter embarquée
Benjamin Schwartz – navigateur
Jacques Guichard – Chef de quart
Xavier Revil – Chef de quart
Jackson Bouttell – Chef de quart, numéro 1
Duncan Späth – navigant
Thierry Chabagny – navigant
Gregory Gendron – navigant
Julien Villion – navigant
Yann Jauvin – navigant, numéro 1

Jean-Yves Bernot – routeur à terre

Lire la suite
7 lectures
0 commentaires

Imoca. Sam Davies qui passe son bateau à Arnaud Boissières qui passe son bateau à Rodolphe Sépho

Bonne nouvelle pour Arnaud Boissières qui a fait l’acquisition d’Initiatives-Cœur de Sam Davies, le plan Verdier VPLP de 2012 désormais équipé de foils et qui resigne avec La Mie Câline.

L’aventure débutée en 2015 se poursuit pour les quatre prochaines années, avec comme objectif un 5ème Vendée Globe pour Arnaud Boissières et un 3ème pour La Mie Câline. Si le projet sera encore plus ambitieux sportivement, l’envie de vivre et de partager des moments de bonheur avec les fans de voile, le réseau de franchisés, les salariés et les clients de l’enseigne demeure au cœur du projet.

Après une première séquence de sponsoring du Team jusqu’en 2021, qui a vu la notoriété de La Mie Câline fortement progresser l’entreprise vendéenne sort confortée dans le choix de son skipper. Selon une étude réalisée par Kantar en mars 2021, la notoriété spontanée de La Mie Câline, a augmenté de 7,8 points depuis 2017, auprès d’un public qui s’intéresse au moins un peu à la voile.

La même étude a classé la marque au 5ème rang des sponsors de bateaux qui ont participé au Vendée Globe 2020. Une belle performance qui récompense la fidélité. Le réseau de pains, viennoiseries, pâtisseries et de restauration rapide, aux 240 magasins en France, a donc décidé de reconduire son soutien au natif de Bordeaux, en devenant son partenaire principal. A l’occasion de cette Transat Jacques Vabre, le bateau porte d’ores et déjà le seul nom de La Mie Câline.

David Giraudeau – Directeur Général de La Mie Câline : « Après avoir fait le bilan de ces 6 années de partenariat, nous avons pu mesurer combien notre marque, notre réseau et notre activité sortaient renforcés de cette association avec le Team Arnaud Boissières. Notoriété et reconnaissance, cohésion interne, développement de notre réseau de franchisés… nous avons progressé sur bien des sujets. Notre ambition pour cette nouvelle aventure est de donner de la continuité au projet sportif d’Arnaud, tout en renforçant notre image de marque pour mieux faire connaître la personnalité de notre entreprise. »

Pour Arnaud Boissières : « Pouvoir compter sur un partenaire pendant une aussi longue période est une chance pour la stabilité de notre programme sportif et de notre entreprise. Notre quotidien est à la fois celui du sport de haut niveau, mais aussi celui d’une PME qui est plongée dans les réalités du monde économique. Avec La Mie Câline, nous nous sommes bien trouvés parce que nous partageons une culture de l’entrepreneuriat équilibrée entre la recherche de performance et le goût du travail bien fait, parfait dosage entre ambition et humilité. »

Un nouveau bateau pour le Team Arnaud Boissières

La feuille de route est claire, elle doit mener Arnaud Boissières vers un cinquième Tour du monde d’affilée en 2024. Performance inédite qui en dit long sur la régularité du skipper et sur sa force mentale, quand on connait les sacrifices nécessaires pour affronter une course comme le Vendée Globe.

L’ambition est là. Elle s’est accompagnée de la volonté de repartir sur un bateau plus compétitif. Grâce au soutien de La Mie Câline et de son club de partenaires, ce sera chose faîte avec l’acquisition du bateau « Initiatives-Cœur » de Sam Davies, à l’issue de la Transat Jacques Vabre 2021.

Une fois bouclée cette 8ème Route du Café, Arnaud Boissières effectuera la transat retour en compagnie de la navigatrice britannique, pour débuter la prise en main de cette nouvelle monture. Un bateau plus récent, qui a connu en 2016 une évolution technologique majeure en étant doté de foils.

Ce bateau fait également partie des plus emblématiques de la flotte IMOCA. Conçu à l’origine pour Michel Desjoyeaux, ce plan Verdier VPLP aurait pu faire d’Armel Le Cléac’h le vainqueur du Vendée Globe 2012 – 2013, suite à son duel d’anthologie avec François Gabart.

Arnaud Boissières : « C’est une étape importante que nous allons franchir avec l’acquisition d’Initiatives-Cœur. Notre ambition est de bien maîtriser le potentiel du bateau pour le préparer, et nous avec lui, de la meilleure manière possible en vue du Vendée Globe 2024. Je suis très heureux de reprendre le bateau de Sam Davies qui une compétitrice redoutable, mais dont j’apprécie particulièrement la personnalité très humaine. »

Un nouveau propriétaire pour l’actuel bateau du Team Arnaud Boissières

L’actuel 60 pieds du Team, sera de son côté cédé à Rodolphe Sépho, figure de la voile Guadeloupéenne. Rodolphe qui a découvert la classe en duo avec Arnaud lors du Trophée Azimut, effectuera toujours avec Arnaud, sa première Transat en IMOCA sur la Route du Café 2021.

Pour Rodolphe aussi le programme sportif est bien défini, avec deux étapes majeures que sont la Route du Rhum Destination Guadeloupe 2022 et le Vendée Globe 2024. L’acquisition de ce bateau est une vraie progression pour Rodolphe, qui a couru les deux précédentes éditions de la Route du Rhum en Class 40. Elle témoigne de la professionnalisation de sa structure, Team Rêve de Large Racing, qui bénéficie depuis juillet 2021 du soutien de la région Guadeloupe. Bon vent à lui !

Lire la suite
3 lectures
0 commentaires

François Gabart explique son trimaran SVR-LAZARTIGUE d'un point de vue écologique - Vidéo

Au coeur de Malama, l'IMOCA mené par Charlie Enright et Pascal Bidegorry - Vidéo inside

Embarquez à bord de Malama, l'IMOCA neuf du 11th Hour Racing Team. Charlie Enright et Pascal Bidegorry ont effectué leur qualification p...

image
Lire la suite
8 lectures
0 commentaires

Vendée Globe. Un Imoca neuf pour Sam Davies sur plan Manuard

Sam Davies participera au prochain Vendée Globe avec un Imoca neuf signé Sam Manuard dans les moules de L’Occitane en Provence ; Il portera les couleurs d’Initiatives-Cœur. Sam prendra le départ de la prochaine Route du Rhum à la barre de cette nouvelle machine de dernière génération.

Ce nouvel Imoca construit dans les moules de l’ex-L’Occitane en Provence racheté par Louis Burton et devenu Bureau Vallée 3 ne sera pas un « sistership » au sens propre du terme eu égard aux modifications apportées notamment au niveau des foils afin de se conformer à la nouvelle Jauge.
La plateforme sera livrée à Lorient dans les locaux d’Initiatives-Cœur en décembre de cette année (2021), où ses équipes techniques prendront en charge la préparation ainsi que toutes les intégrations de systèmes sur le bateau.
La mise à l’eau, prévue en mai 2022, permettra à Sam de prendre le départ de la Route du Rhum 2022 à la barre de cette nouvelle machine en attendant le Vendée Globe 2024.

« Nous sommes extrêmement fiers de construire le bateau de Sam Davies, navigatrice exceptionnelle pour qui nous avons une grande admiration ; sentiment renforcé par la cause qu’elle défend en portant haut les couleurs d’Initiatives- Cœur – Mécénat Chirurgie Cardiaque. Nous avons adoré travailler avec l’équipe technique d’Initiatives-Cœur, dont l’expérience, de concert avec Sam Manuard et notre bureau d’étude, aura permis de beaucoup faire évoluer ce magnifique bateau.
Sam pourra désormais, à la barre de cette machine de dernière génération, se battre pour sauver encore plus d’enfants ! »
Michel Douville de Franssu – Black Pepper Yachts

Lire la suite
5 lectures
0 commentaires

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions