• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Un entrainement grandeur nature pour les Bleus

Organisé par le Comité d’organisation de Tokyo 2020 et la Fédération Internationale de Voile, le Test Event est considéré comme une répétition générale visant à valider le dispositif mis en place afin de garantir le succès des Jeux olympiques 2020. Pour les organisateurs comme pour les sportifs l’objectif est donc de se mettre dans des conditions très proches de celles qu’ils rencontreront l’an prochain. Ainsi, un seul équipage français a été sélectionné pour chacune des 10 séries olympiques. Tout au long de la saison, le DTN Jacques Cathelineau, s’est appuyé sur les résultats sportifs des athlètes pour choisir ceux qui y participeront.

Liste des équipages sélectionnés :

RS : X femmes : Charline Picon (SR Rochelaises) Laser : Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte-Maxime) Finn : Jonathan Lobert (SR Rochelaises) 49er : Mathieu Frei (SR Calédonienne) et Noé Delpech (YCPR Marseille) 49er FX : Lili Sebesi (SN Marseille) et Albane Dubois (GGVLS Gravelines) Nacra 17 : Quentin Delapierre (EV Cataschool) et Manon Audinet (St Georges Voile) RS : X hommes : Thomas Goyard (SR Calédonienne) Laser Radial : Marie Barrué (COYCH Hyères) 470 hommes : Kevin PEPONNET (SR Rochelaises) et Jérémie MION (SR Havre) 470 femmes : Camille LECOINTRE (SR Brest) et Aloïse RETORNAZ (SN Sablais)

A noter : la sélection pour les Jeux Olympiques est en cours et la présence au Test Event n’est pas un gage de participation aux Jeux.
Seule Charline Picon (RS: X) est déjà officiellement sélectionnée par le Bureau Exécutif du CNOSF pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France :

« Grâce à leurs excellents championnats du monde la semaine dernière à Enoshima, les duos de 470 Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, et Kévin Peponnet et Jérémie Mion sont les derniers qualifiés pour le Test Event. Pour les 10 équipages français désormais sélectionnés c’est une vraie chance d’être ici et de participer à cette compétition. Tout le staff de l’équipe de France est également présent et nous avons tout mis en place humainement et physiquement pour nous rapprocher des conditions des Jeux Olympiques. Depuis deux ans toutes les séries sont venues s’entrainer à Enoshima. C’est un plan d’eau très typé en été, où il faut composer avec une forte chaleur, un fort taux d’humidité, du vent entre 8 et 18 nœuds et des vagues. Toute l’équipe est déjà présente depuis quelques semaine pour nous préparer au mieux. Nous sommes tous très motivés et l’objectif sur l’eau sera de marquer les esprits à un an des Jeux Olympiques. »

Kévin Peponnet, sélectionné 470 :

« Nous venons de disputer notre championnat du monde où nous terminons 5ème. Il ne nous manquait pas grand-chose pour monter sur le podium et nous avons montré de belles choses. Naviguer à Enoshima est vraiment une chance. Ce plan d’eau est vraiment difficile à appréhender et nous sollicite tant physiquement que mentalement. Avec l’équipe d’encadrement on fait vraiment un très gros travail pour comprendre les vents, les courants, les reliefs etc. Le Test Event est pour nous la dernière compétition ici avant les Jeux Olympiques, nous sommes vraiment très contents de pouvoir y participer ».

Thomas Goyard, sélectionné RS: X :

« Cette participation au Test Event est une étape importante en vue des Jeux Olympiques. C’était important d’être sélectionné, mais maintenant il va falloir batailler dur ici et rester focalisé sur l’objectif qui est la qualification pour les Jeux. Rien n’est jamais acquis et je dois rester lucide car je sais que Louis Giard et Pierre Le Coq sont aussi dans la compétition. Je vais donc, comme toujours, faire du mieux que je peux, et prendre un maximum de repères pour connaitre ce plan d’eau qui peut être très technique ».

Charline Picon, sélectionnée RS :X :

« Le Test Event de Rio en 2015, je l’avais gagné. Alors évidemment ça met en confiance car tu te sais capable de performer sur le plan d’eau Olympique. Mais si ça marche moins bien ici ce sera un super moment pour faire le point sur ce qu’il reste à travailler, et il restera un an pour régler ces détails. Je suis venue à Enoshima en septembre dernier où nous avons eu du vent de terre, puis en juillet où on a eu de la pluie et beaucoup de vent de terre aussi. J’espère prendre maintenant des infos et repères avec un vent plus classique. Je me suis bien préparée avec un gros stage 15 jours début juillet, puis j’ai enchaîné avec quelques petits soucis de santé (intoxication alimentaire, allergie), mais je sais que je suis capable de rebondir donc je me remets tranquillement dans le match ici pour être bien prête dans quelques jours.»

Le programme du Test Event :

Du 17 au 20 aout : courses de qualification 21 aout :
– Medal Race* pour les RS :X, 49er et 49er FX, Nacra 17
– courses de qualification pour les Laser, Laser radial, Finn et 470 22 aout : Medal Race* pour les Laser, Laser radial, Finn et 470

L’article Un entrainement grandeur nature pour les Bleus est apparu en premier sur Adonnante.com - Surfez sur l'Actualité Voile Sportive - Course au Large - America's Cup - Voile Légère.

Gros bras et petits bobos
L’équipe tricolore franchit un cap à Cowes
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
vendredi 6 décembre 2019

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions