• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

SailGP. Bruno Dubois nouveau Team Manager de France SailGP

SailGP. Bruno Dubois nouveau Team Manager de France SailGP

Bruno Dubois, ex-team manager de China Team l’année dernière, rejoint cette année l’équipe française de SailGP. S’il devra contribuer à la performance sportive du team, il participera également à son développement commercial aux côtés de l’agence Disobey, ex-Wind Report, qui gère aussi la communication du Team Macif. Larry Elisson et Russel Coutts qui financent l’ensemble du circuit pendant 3 ans ont demandé aux teams de trouver eux aussi des partenaires.

En 2020, de nouvelles nations comme le Danemark et l’Espagne rejoignent la ligue mais la Chine, elle, ne sera plus présente. Bruno Dubois entre donc avec beaucoup d’enthousiasme dans les rangs de France SailGP Team. L’ex-Directeur de North Sails France pendant près de 20 ans, met désormais au service de l’équipe de Billy Besson son expérience forgée ces dernières années en tant que Team Manager de différents projets, notamment à la tête de Team France pour la 35e America’s Cup. Ces dernières années, Bruno Dubois a aussi dirigé les deux campagnes Volvo Ocean Race (tour du monde en équipage avec escales) de l’équipe franco-chinoise Dongfeng Race Team avec, à la clef, la victoire de l’édition 2017-18.

« Nous sommes heureux d’accueillir Bruno au sein de notre équipe tricolore. Son arrivée est une chance pour le succès et les objectifs 2020 de France SailGP team », souligne Billy Besson. Pour l’équipe de France SailGP Team, barré par le quadruple champion du monde de Nacra 17 Billy Besson, l’enjeu sportif est bien de capitaliser sur l’expérience accumulée en 2019 et de poursuivre la progression amorcée. Avec cinq podiums accrochés l’an dernier et une victoire de manche lors de la grande finale à Marseille devant son public, les Français ont gagné en confiance. Si les marins ont moins d’expérience que certains concurrents à bord de ces catamarans surpuissants, ils ont tous un très fort bagage en termes de régates au contact et en multicoque, au niveau international. En progressant dans le maniement de cette machine exigeante, les résultats sont arrivés et l’ambition est bien de franchir une nouvelle marche pour la saison 2 de SailGP qui doit rimer le plus souvent possible avec des places sur le podium.

Quatre événements ont été annoncés pour 2020 : Sydney (28-29 février), San Francisco (2-3 mai), New York (12-13 juin), et Cowes (14-15 août). Les deux derniers grands prix qui clôtureront la saison seront annoncés prochainement.

Sur la ligne de départ, l’équipe de Billy Besson retrouvera les deux nations poids lourds de 2019 : l’Australie menée par Tom Slingsby qui a remporté la saison 1, au coude à coude avec l’équipe Japon SailGP Team du double médaillé olympique Nathan Outteridge. Côté britannique, Grand-Bretagne SailGP Team accueille cette année un nouveau barreur aux cinq médailles : Sir Ben Ainslie. Rome Kirby mènera une nouvelle fois l’équipe Américaine, alors que ce championnat accueille deux nouvelles nations : le Danemark, skippé par Nicolai Sehested, et l’Espagne dont la composition du team sera présentée à Madrid fin janvier.

Questions/réponses avec Bruno Dubois :

Que retirez-vous de votre expérience avec l’équipe Chine SailGP Team ?
« Nous avons terminé troisièmes de cette première saison et j’en retire une grande satisfaction car ce n’était pas évident au départ d’affronter les meilleures nations et nous avons eu une belle courbe de progression. »

Quel regard portez-vous sur la saison 1 de France SailGP Team ?
Ce que je sais c’est que le podium s’est joué de peu entre la Chine, la Grande-Bretagne et la France. Billy Besson et son équipe ont beaucoup travaillé pour s’améliorer et nous avons vu à Marseille qu’ils étaient dans le coup.

Quels sont les principaux objectifs pour l’équipe sur cette saison 2 ?
Deux axes de travail dicteront le futur de l’équipe : la performance et le sponsoring. Nous devons commencer à flirter avec le podium dès que possible et avoir des partenaires pour nous accompagner. A ce stade et comme la majeure partie des équipes dans cette ligue, nous sommes encore subventionnés par SailGP et nous devons nous diriger au plus vite vers une indépendance financière.

Que mettez-vous en place pour atteindre ces objectifs ?
L’équipe n’a évidemment pas attendu mon arrivée pour préparer la prochaine saison. Beaucoup de travail a été fait depuis Marseille dans tous les domaines que ce soit sportifs mais aussi en communication, marketing et commercial. La structure est en place et solide. Pour y arriver, il va falloir se concentrer et faire un focus sur notre saison.

Quel est le programme avant la première épreuve de Sydney fin février ?
Côté sportif, l’équipe va participer à deux sessions de simulateur en Angleterre avant de partir pour Sydney ainsi que des jours d’entrainements début Février sur un support volant ! Nous avons sélectionné les derniers membres de l’équipe et nous allons faire un “get together » de travail afin d’être fin prêts pour Sydney.

Brest Atlantiques en 52 minutes !
Vendée Globe. Modifications ergonomiques sur Chara...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 23 février 2020

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions