• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Huit Champions du Monde aux huit premières places!

La première journée de ce premier combiné Star Sailors League Grand Slam Breeze et Championnat d’Europe de Star s’est déroulée aujourd’hui sous un ciel voilé. Cependant la traditionnelle brise thermique du lac de Garde, la Ora, s’est levée un peu plus tôt dans la matinée et soufflait déjà fort alors que les légendes des Star terminaient l’habituelle conférence de presse de début de championnat.

Conférence de presse durant laquelle les skippers devaient répondre à la question de savoir qui allait remporter cette épreuve. Très humbles, ils ont tous observé la qualité de la flotte présente et ont conclu que le jeu resterait très ouvert jusqu’à la fin. Paul Cayard USA, l’un des prétendants à la victoire, ajoutait même que c’était déjà une victoire que de naviguer ici en Star !

C’est donc dans une brise soutenue et froide et sous un ciel bas et gris que la flotte quittait le club Fraglia Vela Riva pour se rendre sur le plan d’eau du lac de Garde dédié à la compétition. Une fois sur zone les conditions étaient plus maniables et les concurrents savaient d’ores et déjà que les deux manches du jour allaient se révéler sportives.

Avec des conditions favorables sur la droite du plan d’eau, les compétiteurs décidaient de partir au bateau comité pour rapidement virer et tirer un long bord vers la côte Ouest du lac. Une option qui paye très régulièrement sur cette partie du lac de Garde avec un effet venturi le long des falaises.

Le premier concurrent à s’élancer au canon est Paul Cayard USA avec son équipier Arthur Lopes BRA. Un départ lancé au bateau comité qui leur permet de prendre en premier l’option droite. Ils sont suivis de près par l’Italien Diego Negri ITA, avec Frithjof Kleen GER, et Roberto Benamati ITA avec Alberto Ambrosini ITA. Le quintuple médaillé olympique Robert Scheidt BRA, qui connaît parfaitement ce plan d’eau pour s’y entraîner à l’année, faisait de même.

Aujourd’hui il n’y avait pas d’exception qui confirme la règle. Les premiers concurrents à droite étaient les premiers concurrents à franchir la première bouée au vent. Très rapide au portant dans les airs soutenus, Scheidt revenait sur les premiers et enroulait la bouée sous le vent à la 3e place, juste dans le tableau arrière de Cayard, 2e, alors que Diego Negri ITA confortait sa première place. Le second tour était un mano à mano intense entre Scheidt et Cayard. La seconde place se jouait à la faveur de l’Américain sur photo-finish. La manche à suivre s’annonçait passionnante à suivre…

La brise faiblissait en seconde partie de l’après-midi et c’est à 15H que le départ de la seconde course était donné. Le soleil qui jouait à cache-cache avec les nuages pouvant très bien apporter quelques sautes de vent à négocier.

Une fois de plus c’est Paul Cayard qui prend le meilleur départ au bateau comité. Face à une flotte de près de 100 bateaux, il faut avoir les nerfs solides pour réussir à placer par deux fois son bateau aussi proprement au comité. La bataille pour la droite du plan d’eau était toujours d’actualité. Bataille qui a fait des victimes, au classement on s’en doute, comme cet accrochage entre Tom Lofstedt / Anders Ekstrom SWE et Gugliemo Danelon / Mattia Gazzetta ITA lors d’un refus de tribord de la part des Suédois. Les Italiens perdaient même leur mât et les deux bateaux se retrouvaient dans une situation scabreuse, gréements endommagés et entremêlés… Un résultat exceptionnel alors qu’en Star les mâts ont plus l’habitude de tomber au vent arrière !

D’un point de vue sportif, le mano à mano entre Scheidt et Cayard redoublait d’intensité en tête alors que le héros polonais de Star, Mateusz Kusznierewicz POL avec Frederico Melo POR, en profitait pour prendre la tête de la flotte au passage de la première bouée au vent. Avec un portant qui ne permettait que peu d’options tactiques, la facilité de Scheidt sur cette allure ne lui suffisait pas pour faire la différence, et c’est bien Cayard qui enroulait la porte sous le vent en tête, suivi par son compatriote Eric Doyle USA qui réalisait un remarquable portant. Le deuxième près n’apportait pas de grands changements et c’est sur le dernier portant de la journée que le classement de la manche s’est joué.
Souhaitant rester conservateur, Cayard manque une opportunité de toucher des airs plus frais et voit ses camarades de jeux s’envoler vers la victoire. La deuxième manche du jour est donc remportée par Scheidt, suivi par Doyle et Cayard.

«C’était une belle journée au boulot» confesse Cayard de retour à terre. « Nous sommes très contents de notre premier départ et c’était exceptionnel de pouvoir refaire de même sur la seconde manche. Le schéma tactique du lac de Garde est bien connu, donc vous devez vous battre pour aller où vous avez décidé. Robert [Scheidt] est l’un des meilleurs au portant, mais aujourd’hui nous avons clairement rivalisé avec lui. Je sais que je suis rapide au près. Nos deux manches du jour le confirment. Le jeu reste très ouvert sur les prochains jours… »

Il est encore trop tôt pour tirer une conclusion hâtive de cette première journée. Si Cayard et Scheidt ont clairement montré aujourd’hui leurs intentions, la flotte très compétitive n’a pas encore dit son dernier mot et dans une flotte aussi nombreuse réaliser une mauvaise journée peut s’avérer fatal à son classement général. L’objectif majeur pour nombre de concurrents et de se classer dans les dix premiers samedi soir à l’issue des phases qualificatives. En effet la victoire à ce premier combiné Star Sailors League Grand Slam Breeze et Championnat d’Europe de Star se jouera dimanche par élimination directe pour les dix meilleurs équipages de la semaine avec les points remis à zéro. Une exclusivité du circuit de la Star Sailors League que les meilleurs athlètes ici présents ont coutume de retrouver lors des SSL Finals en décembre à Nassau !

Classement provisoire

BRA Robert Scheidt Henry Boening USA Paul Cayard Arthur Lopes POL Mateusz Kusznierewicz Frederico Melo USA Eric Doyle Payson Infelise SWE Fredrik Lööf Brian Fatih FRA Xavier Rohart Pierre-Alexis Ponsot NOR Eivind Melleby Joshua Revkin USA Augie Diaz Bruno Prada RUS Alexey Zhivotovskiy Lev Shnyr GBR Ante Razmilovic Brian Hammersley

L’article Huit Champions du Monde aux huit premières places! est apparu en premier sur Adonnante.com - Surfez sur l'Actualité Voile Sportive - Course au Large - America's Cup - Voile Légère.

Plus qu’un mois avant le Bol d’Or Mirabaud 2019
Le Mercato de la semaine
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 24 août 2019

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions