• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Entrainement intensif pour Justine Mettraux et son Figaro 3 : "il y a beaucoup de boulot sur pas mal de dossiers !"

Justine Mettraux s’alignera, pour la 4ème année consécutive, sur le circuit Figaro. Avec l'arrivée des nouveaux Figaro 3, les compteurs sont remis à zéro et plus que jamais, les courses se disputeront à armes égales. "Depuis la réception du bateau fin janvier, c’est bien intense !"

image

Crédit : E Allaire

Justine Mettraux s’est concentrée sur la prise en main de son Figaro 3 depuis la réception de celui-ci fin janvier à Lorient. Au programme, beaucoup d’entraînements en double avec Gwénolé Gahinet, qui sera à ses côtés sur le Figaro TeamWork lors de la Sardinha Cup.

Comment ça se passe avec ce nouveau bateau ?

Justine Mettraux : « Bien. C’est intéressant de découvrir un nouveau bateau. Il est vraiment différent du Figaro 2, avec une voile en plus, des foils… Depuis la réception du bateau fin janvier, c’est bien intense ! On s’est dépêché de faire le chantier pour pouvoir le mettre à l’eau et commencer à naviguer. 

On a enchaîné avec beaucoup de jours de navigation jusqu’à maintenant. Il faut apprendre à se servir du bateau, trouver les bons réglages, trouver comment faire les manœuvres au mieux, il y a beaucoup de boulot sur pas mal de dossiers ! »

Comment se déroulent les entraînements ?

Justine Mettraux : « On est un assez gros groupe à s’entraîner ensemble maintenant que tout le monde est à l’eau. Il y a notamment Charles Caudrelier, Fabien Delahaye, Loïck Peyron, ça fait du beau monde et c’est intéressant. 

On échange beaucoup entre nous, on débriefe ensemble, on essaye de partager des infos sur les réglages, sur la préparation des bateaux pour que tout le groupe progresse ensemble et que les entraînements restent les plus intéressants possibles pour tout le monde. »

Vous vous entraînez surtout en double pour le moment ?

Justine Mettraux : « Jusqu’à maintenant, la plupart des entraînements étaient en double avec Gwénolé (Gahinet) en vue de la Sardinha Cup. S’entraîner à deux, c’est aussi beaucoup plus rapide pour faire toutes les manœuvres sur le bateau et ça permet de travailler plus de choses en une journée. »

Par la rédaction
Source : V.Joseph

Yann Eliès en Figaro 3 avec St Michel, Samantha Da...
Le Club 55 se réinstalle … à cheval
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 25 mai 2019

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions