• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

[Contenu sponsorisé] Comment Tribord a choisi d’installer son siège à La Rochelle

Ce fut une régate serrée un peu particulière, mais, comme sur l’eau, il n’y a qu’un seul vainqueur : entre Lorient et La Rochelle, les deux villes finalistes, Tribord, la marque d’équipement de voile de Décathlon, a choisi, en mai 2018, d’installer son nouveau siège en Charente-Maritime. « Les travaux ont débuté le mois dernier, nous espérons pouvoir entrer dans les lieux en décembre prochain« , annonce le breton Guénolé Havard, patron de Tribord depuis 2015.

Une décision fruit d’un long processus, débuté en 2016, quand le géant nordiste du sport a entamé sa mue, transformant son modèle axé sur la distribution vers un rôle de concepteur. « Décathlon est en train de passer de grands pavés multi supports à des marques plus segmentées, orientées vers les pratiques et les utilisateurs, explique Julien Beluite, le responsable communication de la voile. Cela nous permet d’aller plus loin dans l’offre de produits, comme par exemple la gamme de cirés Offshore. » Tribord était jusqu’alors la marque de l’ensemble des sports d’eau de Décathlon ; désormais, c’est uniquement la marque de la voile, au même titre qu’Olaïan pour le surf, Itiwit pour le paddle ou Subea pour la plongée.

Installées jusque-là à Hendaye, au cœur du pays basque, d’abord connu pour le surf, les équipes de Tribord devaient, dans cette logique, se rapprocher des pratiquants. « Le premier enjeu, pour nous, c’est de concevoir de meilleurs produits« , résume Guénolé Havard, qui a convaincu le groupe d’investir entre 5 et 6 millions d’euros dans la création de ce Tribord Sailing Lab.

Une douzaine de villes ont été mises en concurrence… y compris San Francisco, Sydney et Auckland ! « Portsmouth avait un très bon dossier, mais les deux plus solides étaient Lorient et La Rochelle, raconte Julien Beluite. On a finalement tranché en faveur du premier port de plaisance d’Europe, où nous serons installés au cœur des Minimes, au sein d’un écosystème qui rassemble plaisance et voile légère, université, chantiers et équipementiers, pôle France, etc… »

Construit à l’emplacement de la Société des régates rochelaises – qui va également bénéficier, de son côté, de nouveaux locaux – le Tribord Sailing Lab doit aussi changer la manière de travailler de la marque. « Pour nous, c’est un véritable centre de co-conception qui doit être plus ouvert vers l’extérieur et vers les pratiquants. Il va nous permettre de tester et d’itérer plus vite, d’être plus innovant« , décrypte Guénolé Havard. L’objectif est de pouvoir dialoguer avec les marins tout au long des processus de conception, de l’idée à la création. « On aimerait aussi y organiser des workshops, voire transformer l’atelier en fablab pour que les gens viennent y bricoler« , complète Julien Beluite.

Les 3 000 mètres carrés sur deux étages du bâtiment accueilleront d’ici un an 34 salariés – ingénieurs, designers, modélistes, prototypistes, responsables logistique, communication et commercialisation. A la fois lieu de vie – on y trouvera des vestiaires mais pas de restauration – et de conférence, le nouveau siège de Tribord accueillera aussi un atelier de conception et des activités de recherche et de développement pour le groupe Décathlon autour de l’imperméabilité et de la flottabilité.

Comme tous les nouveaux bâtiments du groupe Décathlon, le Tribord Sailing Lab sera certifié BREEAM – mais à un plus haut niveau, « very good ». Il sera équipé d’un système de récupération des eaux de pluie, de panneaux solaires installés sur le toit incliné vers le Sud, récupération des gravats pour les fondations, mise en place de filières de recyclage pour les ateliers, etc. Inauguration dans un an !

Photo : Décathlon/Tribord

Nos articles sont publiés en avant-première chaque vendredi dans notre newsletter, quelques jours avant leur parution sur le site. Abonnez-vous ici, si ce n’est pas déjà fait 🙂

S’ABONNER GRATUITEMENT

L’article [Contenu sponsorisé] Comment Tribord a choisi d’installer son siège à La Rochelle est apparu en premier sur Tip & Shaft.

Francis Joyon à l’assaut de la Route du Thé, dépar...
Francis Joyon sur Idec Sport s'élancera sur la Rou...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 23 février 2020

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions