• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Gitana 17 en chantier, Franck Cammas et Charles Caudrelier devraient s'attaquer au Trophée Jules Verne cet hiver - ITW

La saison 2020 du Gitana Team devait initialement se découper en deux grandes phases. Une première partie de saison en solitaire pour Franck Cammas, inscrit sur The Transat à la barre du Maxi Edmond de Rothschild, puis un passage en mode records en équipage avec notamment dans les objectifs l'Atlantique Nord durant l'été et à l'automne une tentative sur le Trophée Jules Verne. 

Charles Caudrelier, l'un des deux skippers de Gitana 17 nous décrit les changements et la nouvelle feuille de route imaginée à ce jour avec l'équipe : « Suite à l'annulation de The Transat par ses organisateurs, on a fait une croix sur la première partie de saison et aussi sur l'Atlantique Nord car dans la situation actuelle il n'est bien sûr pas possible d'observer un quelconque stand-by à New York. Le Trophée Jules Verne, avec un début de stand-by météo qui débuterait en octobre / novembre est lui maintenu. Nous espérons que d'ici là tout sera réuni pour nous permettre de nous lancer à l'assaut de ce magnifique tour du monde sans escale en équipage. 

  

Nous allons mettre le Maxi Edmond de Rothschild à l'eau début juin, nous entraîner et poursuivre notre mise au point. Durant l'été, il faudra saisir les opportunités qui se présentent selon l'évolution de la situation. La Drheam Cup avec son parcours de 1 100 milles proposé pour les Ultimes nous intéresse, au même titre que le Record SNSM, qui devrait être relancé en juin avec le principe d'une ligne ouverte sur plusieurs semaines, ou encore le Trophée des Multicoques fin août. » 

Parler d'une seule voix 

Mardi dernier, à l'invitation de la Fédération Française de Voile, Franck Cammas, l'un des skippers du Maxi Edmond de Rothschild participait à une réunion pour échanger sur les actions à mettre en place dans la course au large dans la vue d'une reprise des activités nautiques. 

« Le souhait de chacun est de retrouver son activité professionnelle mais nous sommes conscients que pour y parvenir les choses doivent se faire progressivement, par étapes. En tant que professionnels de la mer, Il y a selon nous une première phase, dès aujourd'hui, qui concerne les sorties techniques et les entraînements. Puis une deuxième étape, dès juillet, pour retrouver le chemin des confrontations sportives au large. Pour que ces premiers évènements de l'été puissent se tenir dans les meilleures conditions, il faudra savoir s'adapter aux contraintes liées à la crise que nous traversons. 

  

C'est pourquoi il nous paraît évident pour ces rendez-vous estivaux de nous concentrer principalement sur la dimension sportive et ce afin de ne pas occasionner de rassemblements publics ou de déplacements non essentiels. La voile est un sport qui permet très bien cela. Les valeurs de partage avec le public doivent rester évidemment un élément clé dans notre sport, mais cette formule exceptionnelle de « huis clos » adaptée à la course au large est selon nous une transition nécessaire. En effet, cette deuxième étape est indispensable pour garantir les qualifications mais aussi pour poursuivre et valider nos préparations techniques en vue des grands évènements de deuxième partie d'année comme la Solitaire du Figaro, le Vendée Globe ou encore le Trophée Jules Verne. 
Les échanges sur le sujet sont très constructifs et c'est important de pouvoir évoquer les problématiques avec un panel représentatif des pratiquants de la course au large pour aider notamment la FFVoile à proposer au Ministère des Sports et aux Affaires Maritimes des solutions réalistes et cohérentes à notre pratique sportive et professionnelle. » 
Lire la suite
39 lectures
0 commentaires

Pas de reprise pour la plaisance et les activités nautiques, extrait du décret du 11 mai 2020


Alors que l’ensemble de la communauté nautique avait salué jeudi soir, à la suite de l’intervention du Premier Ministre, la levée des arrêtés d’interdiction de la navigation de plaisance - confirmée dans la foulée par les préfectures maritimes -, la FIN a découvert hier que le décret du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, interdisait la plaisance et les activités nautiques. Celles-ci, au même titre que l’accès aux plages, plans d’eau et lacs, ne pourraient être autorisées localement que par le préfet de département sur demande du maire. 

image

Crédit : E Allaire


Extrait du décret n° 2020-548 du 11 mai : "L'accès aux plages, aux plans d'eau et aux lacs est interdit. Les activités nautiques et de plaisance sont interdites. Le préfet de département peut toutefois, sur proposition du maire, ou, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy, du président de la collectivité, autoriser l'accès aux plages, aux plans d'eau et aux lacs et les activités nautiques et de plaisance."
Lire la suite
39 lectures
0 commentaires

Retour au chantier pour Miranda Merron

Miranda Merron et Halvard Mabire ont quitté leur confinement de Barneville Carterèt et ont retrouvé avec plaisir leur Imoca Campagne de France soigneusement rangé bien au sec chez V1D2 à Caen.

Plus actif que jamais malgré les restrictions, le duo de skippers de Campagne de France n’a pas ménagé ses efforts ces dernières semaines pour avancer dans la préparation du bateau. Matelotage, informatique ont occupé leurs journées, scandées par de nombreuses réunions virtuelles avec la Classe Imoca mais aussi Class40 dont Halvard est toujours le Président.

Miranda et Halvard prévoient une mise à l’eau du bateau à la fin du mois de mai. Les deux grandes transats de l’été, The Transat CIC et New-York Vendée étant annulées, la Classe Imoca et ses acteurs mettent en place un événement estival, propice à accumuler les milles et à valider les qualifications au Vendée Globe pour ceux qui ne le sont pas encore (Miranda étant déjà qualifiée). Une grande boucle en Atlantique d’environ 3 000 miles est ainsi à l’étude, pour un départ et une arrivée aux Sables d’Olonne en juillet ou en aout .

Les skippers ont une profonde conviction quant à la bonne tenue du prochain Vendée Globe en novembre,

Il leur tarde de naviguer de nouveau et de poursuivre la fiabilisation de Campagne de France.

Ils auront dans ce but reçu la majeure partie du jeu de voiles réalisé ou en réfection chez All Purpose à La Trinité sur Mer.

L’article Retour au chantier pour Miranda Merron est apparu en premier sur Adonnante.com - Surfez sur l'Actualité Voile Sportive - Course au Large - America's Cup - Voile Légère.

Lire la suite
46 lectures
0 commentaires

Achille Nebout prêt à la reprise en Figaro, "Nous serons fixés sur les prochaines compétitions le 15 juin"

Depuis hier lundi 11 mai, Achille Nebout est en mesure de retourner sur l'eau. La vie sportive va progressivement reprendre son cours, le Figaro Bénéteau 3 Be Green Ocean sera mis à l'eau cette semaine et de nouvelles sessions d'entraînement devraient très vite être reprogrammées. Malgré le report d'une majeure partie des courses de la saison, le skipper garde en ligne de mire la Solitaire du Figaro, dont le départ est prévu le 30 août prochain. ITW.


image

Crédit : A Courcoux

Achille Nebout : "mon plus gros sponsor s’est désengagé"

"Pour le moment, nous avons l’autorisation de retourner sur l’eau dès lundi, et je compte bien aller prendre un bon bol d’air iodé la semaine prochaine. Après 2 mois d’entraînement hivernal intense, la saison sportive a été coupée nette dans son élan le 10 mars, à quelques jours du départ de la première course et la suite est encore très incertaine. Nous serons fixés sur les prochaines compétitions le 15 juin, et en particulier sur la Solitaire du Figaro, prévue début septembre. Si elle a bien lieu, je serai au départ, avec un mini budget et une énorme motivation.


Fin mars, mon plus gros sponsor s’est malheureusement désengagé, supprimant toutes ses actions de partenariats. Ce n’est pas le cas de tous, et je remercie vivement ceux qui poursuivent ou arrivent à mes côtés, et avec lesquels nous allons imaginer de nouvelles actions, adaptées au tempo de cette année particulière. Le bateau va changer de couleurs et porter, entre autres, celles de Be Green Ocean pour de nouvelles aventures !"

Source : El'Do

Lire la suite
43 lectures
0 commentaires

Les Voiles de Saint-Tropez 2020 auront lieu cette année, rendez-vous dès le 26 septembre

"Les voyants nous indiquent une forte demande de participation qui confirme l'intérêt des coureurs, et s'explique notamment par l'annulation d'autres régates auparavant." En accord avec la Fédération Française de Voile et dans le strict respect des directives gouvernementales, la Société Nautique de Saint-Tropez souhaite confirmer l'organisation de l'édition 2020 des Voiles de Saint-Tropez pour les bateaux modernes et les bateaux classiques du 26 septembre au 10 octobre.


image

Crédit : G Martin Raget

Voiles de Saint Tropez : 3 versions possibles

A ce stade, et compte tenu des informations disponibles, les organisateurs anticipent simultanément plusieurs options : une version « normale » avec une capacité d’accueil de 2 500 personnes en même temps, une version réduite avec une capacité de 1 000 personnes, une version restreinte avec une capacité à 500, et une version à huis clos sans public du tout.

Malgré la situation, les demandes de participation de la part des concurrents sont supérieures à l’année dernière à la même période, témoignant d'une réelle volonté des bateaux à participer. "Les voyants nous indiquent une forte demande de participation qui confirme l'intérêt des coureurs, et s'explique notamment par l'annulation d'autres régates auparavant" Explique Tony Oller, le Directeur Général de la Société Nautique "L'attachement aux Voiles est un phénomène connu de longue date, et chaque année nous avons une liste d'attente de bateaux que nous ne pouvons malheureusement pas accueillir pour des raisons de logistique et de sécurité, et c'est pour cela que l'événement a lieu "sur invitation". 

Il se peut que nous devions faire de même cette année en raison des restrictions qui nous seront imposées, notamment pour les bateaux et équipages étrangers. 

L'autre point d'interrogation concerne l'organisation à terre, l'accueil des concurrents et du public, et notamment le côté festif avec le village, le défilé des équipages et toutes les animations qui seront, potentiellement, restreintes".

Les modalités de la manifestation seront revues mensuellement soit

- fin mai
- fin juin
- fin juillet
- fin aout
afin de préciser au mieux les conditions d'accueil des concurrents et du public, ainsi que d'assurer la protection et la sécurité des personnels et bénévoles impliqués dans l'organisation.


Source : M Turcat
Lire la suite
43 lectures
0 commentaires

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions