• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

La coque centrale du nouvel Ultim Banque Populaire en convoyage vers le chantier CDK

"Le père Noël arrive bientôt !" Armel Le Cléac'h et le Team Banque Populaire attendent avec impatience leur nouvel Ultim 32/23, en construction chez CDK. Hier mercredi, la coque centrale du futur maxi Banque Populaire XI prenait la route depuis l'Angleterre, via Roscoff. Direction Lorient et le chantier Keroman. Image.

Lire la suite
83 lectures
0 commentaires

Louis Duc et Thomas Servignat en sécurité après leur hélitreuillage

Louis Duc et Thomas Servignat en sécurité après leur hélitreuillage

Louis Duc et Thomas Servignat ont démâté ce mercredi à quelques encablures des Açores en convoyage retour de la Transat Jacques Vabre sur leur Class40. Ils ont été hélitreuillés et sont sains et saufs. Le jour le plus long… c’était hier pour Thomas et Louis !

Après un début de transat retour plutôt tranquille, le duo du Class40 150 venait juste d’entrer dans l’automne, hier, et d’aborder les trains de dépressions qui se déversent sur nos côtes et nos têtes depuis quelques semaines. 35 à 40 nœuds fichier, une mer formée : les deux complices envisageaient une escale à Horta, aux Açores, avant de rallier Lorient dans de meilleures conditions météo.

Ils étaient positionnés hier matin à 150 milles dans l’ouest de l’archipel portugais et naviguaient à une douzaine de nœuds, au portant, lorsque leur balise a été déclenchée, autour de 8h du matin heure française.
Le CROSS Gris-Nez a immédiatement pris les affaires en main et transmis l’information au MRCC de Lisbone. Un bateau de commerce a été dérouté, un avion et un hélicoptère ont aussitôt décollé pour rallier la zone où le bateau avait été positionné à 8h TU.

Vers 19h l’avion avait repéré le Class40 et réussi à contacter Louis : ils étaient tous les deux à bord et en bonne santé ! Une demi-heure plus tard, alors que la nuit tombait sur l’Atlantique, les deux marins étaient hélitreuillés et faisaient route vers l’hôpital de Terceira où ils ont aussitôt été pris en charge.
Ils vont bien et sont entre de bonnes mains.

Leur bateau aurait fait un 360°. Le mât, cassé, aurait transpercé le cockpit. Ils n’ont donc pu sortir leur radeau de survie. Les deux marins ont attendu les secours sur le pont de leur Class40, entre deux eaux, toute la journée…

Un immense merci au CROSS et à toutes les équipes du MRCC de Lisbonne pour leur efficacité et leur réactivité : estimer la dérive d’un bateau, voire d’un radeau de survie, et le repérer dans de telles conditions météo et aussi rapidement est exceptionnel, respect et admiration.

Lire la suite
92 lectures
0 commentaires

Louis Duc et son équipier hélitreuillés au large des Açores lors du convoyage retour de son Class40

Alors qu'il convoyait son Class40 Crosscall Chamonix Mont Blanc après la Transat Jacques Vabre, Louis Duc et son équipier ont dû être hélitreuillés hier. Après un début plutôt tranquille, le duo du Class40 150 venait juste d’entrer dans l’automne et d’aborder les trains de dépressions. 35 à 40 nœuds fichier, une mer formée : les deux complices envisageaient une escale aux Açores avant de rallier Lorient dans de meilleures conditions météo. Leur balise a été déclenchée autour de 8h du matin. Les deux hommes sont aujourd'hui en sécurité.


image

Crédit : E Gachet


Hélitreuillés en soirée

Le CROSS Gris-Nez a immédiatement pris les affaires en main et transmis l’information au MRCC de Lisbone. Un bateau de commerce a été dérouté, un avion et un hélicoptère ont aussitôt décollé pour rallier la zone où le bateau avait été positionné à 8h TU.

Vers 19h l’avion avait repéré le Class40 et réussi à contacter Louis : ils étaient tous les deux à bord et en bonne santé. Une demi-heure plus tard, alors que la nuit tombait sur l’Atlantique, les deux marins étaient hélitreuillés et faisaient route vers l’hôpital de Terceira où ils ont aussitôt été pris en charge.

Entre deux eaux

Leur bateau aurait fait un 360°. Le mât, cassé, aurait transpercé le cockpit. Ils n’ont donc pu sortir leur radeau de survie. Les deux marins ont attendu les secours sur le pont de leur Class40, entre deux eaux, toute la journée.

Vous conseille : Louis Duc et Aurélien Ducroz 5è Class40 à Bahia, "on pouvait vraiment jouer le podium"

Source : Louis Duc

Lire la suite
79 lectures
0 commentaires

Maxime Sorel se prépare à 2020 : "J’ai hâte de participer à ma première transat en solitaire"

Cinquième de la Bermudes 1000 Race, 16ème de la Transat Jacques Vabre entre Le Havre et Salvador de Bahia suite à une épreuve mouvementée qui avait débuté par un arrêt technique, Maxime Sorel est entré de plain-pied dans le circuit IMOCA à bord de V and B – Mayenne. Le navigateur va désormais se préparer activement pour les saisons 2020 et 2021 avec The Transat, New-York / Vendée en mai et juin puis le départ du Vendée Globe le 8 novembre aux Sables d’Olonne. 


Maxime Sorel se prépare à 2020

Credit : JM Liot


Que s'est-il passé depuis votre arrivée à Salvador de Bahia mi-novembre ?

Maxime Sorel : "J’avais une vingtaine de personnes à m’accueillir à Salvador de Bahia et j’ai été très touché par leur soutien. Ensuite, nous avons totalement désarmé notre monocoque de 60 pieds afin de le mettre sur un cargo pour son retour en Europe. J’ai pris deux semaines de vacances où je suis parti surfer. 

Le bateau devrait arriver à Lorient début janvier. Il sera remis à l’eau afin de l’amener à Concarneau pour un chantier d’hiver chez Kaïros de Roland Jourdain. Nous allons nous concentrer lors de ce chantier sur la fiabilisation de notre navire et poursuivre son optimisation. Nous allons, par exemple, retravailler toute la partie qui concerne le contenu du gasoil mais aussi la partie hydrogénérateur ou encore le matossage."

Comment vous transposez-vous sur 2020 ?

"J’ai hâte de participer à ma première transat en solitaire à bord de V and B – Mayenne. La Transat CIC entre Brest et Charleston sera un moment important de ma saison. Je démarre par l’une des transats les plus difficiles. 

Je serai ensuite au départ de New York – Vendée. Ces deux transats vont nous permettre de travailler énormément sur le bateau et de le voir sur toutes ses coutures. Je pense aux phases de navigation dans le vent fort ce que nous n’avons pas vraiment eues sur la Transat Jacques Vabre. Ensuite, en juillet et août, le voilier retournera en chantier et on abordera la phase Vendée Globe début septembre."

Le programme de V and B - Mayenne

Mai 2020 : The Transat, départ de Plymouth
Juin 2020 : New York / Vendée
Septembre 2020 : Défi Azimut à Lorient
8 novembre 2020 : départ du Vendée Globe aux Sables d’Olonne
Lire la suite
73 lectures
0 commentaires

L'IMOCA Corum en construction chez Mer Agitée, Nicolas Troussel : "On sent que l'on arrive sur la fin" - Vidéo

Lire la suite
74 lectures
0 commentaires

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions