• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Plongée dans les archives - Armel Le Cléac'h remporte le Vendée Globe en 74 jours et 3 heures, nouveau record !


Armel Le Cléac'h a franchi la ligne d'arrivée du 8e Vendée Globe ce jeudi 19 janvier 2017 à 16 heures 37 minutes et 46 secondes. Pour sa 3e participation, le skipper de Banque Populaire VIII signe une performance remarquable et impose un nouveau temps de référence sur ce tour du monde en solitaire en monocoque : 74 jours 03 heures 35 mn 46 s (soit 3 jours 22h et 41 mn de moins que François Gabart en 2013).Après deux places de deuxième
Deux fois deuxième sur l'Everest des mers (2008 et 2012), le Breton de 39 ans, natif de Saint-Pol-de-Léon, décroche enfin le graal !Après avoir été le dauphin de Michel Desjoyeaux en 2008-2009, puis celui de François Gabart en 2012-2013, il s'est imposé cet après-midi sur le Vendée Globe. Depuis le départ le 6 novembre des Sables-d'Olonne, le Finistérien a dû exprimer toutes ses ressources de double vainqueur de Solitaire en Figaro afin de contenir, jusqu'au finish, les assauts du tenace Britannique Alex Thomson sur Hugo Boss.
image

Crédit : JM Liot




Rappel des temps de passage de Banque Populaire VIII
Equateur descente de l'Atlantique : 9 jours 9h 56mn
Cap de Bonne Esperance : 18 jours 3h 30 mn
Cap Leeuwin : 28 jours 20h 12 mn
Cap Horn : 47 jours 0h 32mn
Equateur remontée de l'Atlantique : 61 jours 12h 21mn

Retrouvez l'article complet ici


Vous conseille : ITW / Armel Le Cléac'h grand vainqueur du Vendée Globe : "Je n'ai rien lâché, même pas un mètre"

http://www.scanvoile.com/2017/01/itw-armel-le-cleach-grand-vainqueur-du.html#.WIEDbfnJzIU

Par la rédaction
Sources : Mer et Media - ScanVoile

Lire la suite
8 lectures
0 commentaires

Thomas Ruyant, skipper de l'IMOCA Advens confiné : "Cela ne ressemble en rien à la solitude du navigateur"

Thomas Ruyant, skipper de l'IMOCA Advens : "Il ne faudra pas ressortir groggy, assommé de ce temps hors du temps. Mais au contraire, regonflé, reboosté, reposé, et avec un regard neuf sur nos tâches immédiates." Le chantier lorientais est pour l’heure à l’arrêt et tous les techniciens confinés. 

image

Credit : P.Bouras

Encore un mois de travail

« A équipe complète, il nous reste un bon mois de travail avant d’envisager pouvoir naviguer » poursuit Thomas Ruyant. « On échange beaucoup par téléphone et internet interposés, avec tous les membres de l’équipe, afin d’anticiper les scénarii de redémarrage, et pour ne pas être pris à froid quand l’heure du retour au chantier sonnera. »

"On subit et on attend"

« Je joue au maître d’école avec mes deux enfants. Ce sont des moments nouveaux pour moi, et que j’apprécie à leur juste valeur. Ce confinement représente une pause singulière dans mon rythme de vie depuis plusieurs années. Pour l’instant, j’en vois tous les avantages. 

Cela ne ressemble en rien à la solitude du navigateur de course au large. En tant que marin, nous choisissons la solitude, car elle est le support de notre réalisation personnelle, qui s’additionne aux données techniques, sportives de notre discipline. En mer, on analyse, on décortique, on anticipe et on tend vers la plus grande réactivité. Ce qui arrive aujourd’hui à nos sociétés modernes n’a rien à voir. On subit et on attend. »

Etre prêt à redémarrer dès que possible

L’heure n’est pas encore arrivée pour se livrer à de philosophiques réflexions. « Il est vrai que ce qui se passe pousse à l’introspection, sur notre société, nos modes de vie, de consommation, et comment nous impactons notre planète » avoue Thomas Ruyant. « Peut-être sortira-t’il quelque chose de bon de tout cela. »

Le skipper d’Advens for Cybersecurity poursuit : « Il ne faudra pas ressortir groggy, assommé de ce temps hors du temps. » ajoute t’il, « Mais au contraire, regonflé, reboosté, reposé, et avec un regard neuf sur nos tâches immédiates. Le sport et la voile en particulier demeurent des sources d’inspirations et des vecteurs d’évasion pour beaucoup d’êtres humains. Soyons prêts à leur offrir tout cela dès que possible. »

Par la rédaction
Source : TB Press

Lire la suite
10 lectures
0 commentaires

L’épopée Tabarly

SAILING

Eric Tabarly restera, dans l’esprit de tous les Français, comme un marin de légende. Son épopée et ses exploits sont à jamais associés à une lignée de bateaux mythiques : les Pen Duick. Réalisés par l’équipe du Magazine Thalassa, les deux films de cette cassette racontent en images, l’épopée Tabarly. La légende commence avec Pen Duick I : le bateau à bord duquel Eric avait appris à naviguer; le bateau de son père, un long cotre noir construit il y a près de 100 ans. Par la suite, il donnera ce nom de Pen Duick à tous ses bateaux, créant une véritable dynastie et accumulant records, victoires et trophées. Tabarly aura prouvé qu’on peut aimer un vieux gréement et être le plus formidable des innovateurs en matière de voile. 

L’article L’épopée Tabarly est apparu en premier sur Adonnante.com - Surfez sur l'Actualité Voile Sportive - Course au Large - America's Cup - Voile Légère.

Lire la suite
10 lectures
0 commentaires

Plongée dans les archives - Thomas Coville pulvérise le record autour du monde de Francis Joyon

En ces temps si particuliers et difficiles, la rédaction a décidé de replonger dans ses archives. L'occasion de revivre des moment forts de ces derniers mois et années. Pour continuer à vous évader, même confinés chez vous. Pour cette première, on revient sur la victoire de Thomas Coville, recordman autour du monde fin 2016 avec Sodebo Ultim.


image

Credit : E.Stichelbaut

Il l'a fait ! Thomas Coville a franchi la ligne d’arrivée à Ouessant aujourd'hui dimanche 25 décembre à 17h 57min 30sec (HF). Après 49 jours 3 heures 7 minutes 38 secondes, le skipper de Sodebo Ultim' pulvérise le temps de Francis Joyon de 8 jours 10 heures, 26 minutes et 28 secondes. Un véritable exploit ! Le marin solitaire aura tout donné pour décrocher le graal, son graal.

Retrouvez l'article ici 


par la rédaction
Sources : ScanVoile - A Bourgeois
Lire la suite
9 lectures
0 commentaires

Les TOP et FLOP de la semaine ... #11

François Gabart cède sa place à Pascal Bidegorry sur The Transat : "Les saisons s’enchainent et la fatigue s’accumule"

François Gabart a décidé de mettre momentanément la compétition entre parenthèses cette saison. Un temps que le skipper du trimaran MACIF ...

image
Lire la suite
6 lectures
0 commentaires

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions