• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Un Tour voile en Figaro 3 en 2023

Un Tour voile en Figaro 3 en 2023

La Fédération Française de Voile et la Classe Figaro Beneteau ont annoncé au Nautic de Paris l’organisation d’un Tour Voile pendant la première quinzaine de juillet avec des navigations de jour et de nuit sur le Figaro Bénéteau 3. L’avis de course sera publié début 2023.

Le Tour Voile aura bien lieu l’année prochaine mais en Figaro Bénéteau 3 avec l’ambition de le faire pendant 3 ans. Une période de transition en attendant le nouveau Class30 désormais dénommé Sun Fast30.

Le « Tour Voile » s’intégrera dès 2023 dans l’Académie Figaro Beneteau pour favoriser la transmission entre les marins et permettre à de nouveaux entrants de découvrir la course au large en Figaro Beneteau 3.
En 2022 déjà, deux courses en double et une course en équipage composaient l’Académie Figaro Beneteau :
-la Course Académie (en double) organisée par le Team Vendée Formation en collaboration avec la Classe Figaro Beneteau,
-le Trophée Banque Populaire Grand-Ouest (en double) organisé par Ultim Sailing,
-le National Figaro 3 en équipage organisé par la Classe Figaro Beneteau et le Centre Nautique de Lorient.

Le calendrier de l’Académie Figaro Beneteau 2023, ainsi que le programme du Championnat de France Elite de Course au Large, ont été annoncés lors de la remise des prix de la saison 2022 au salon Nautic à Paris le 3 décembre à 18h00 sur le Stand Beneteau.
Le « Tour Voile » aura lieu en Figaro Beneteau 3 pendant la première quinzaine de juillet. Avec des navigations de jour et de nuit, le programme s’annonce dense, compétitif et rythmé, alternant ralliements et parcours construits.
La Fédération Française de Voile et la Classe Figaro Beneteau ont choisi, pour le « Tour Voile », de s’appuyer notamment sur des épreuves déjà existantes du Championnat de France Elite de Course au Large.
En 2023, les équipages navigueront en Manche, à la Pointe bretonne, lors du Tour de Bretagne à la Voile. Pour la seconde partie de l’épreuve, les participants s’affronteront sur la façade atlantique. « C’est une belle manière de renforcer les échanges entre coureurs et de susciter des vocations pour participer au circuit du Championnat de France Elite de Course au Large, en double ou en solitaire », précise Jean-Bernard Le Boucher.
Ce nouvel événement aura à cœur d’être présent en alternance sur les 4 façades de l’hexagone : année 1, Bretagne et Atlantique, année 2 Manche et Méditerranée.Les équipages seront composés de quatre personnes et devront répondre à deux critères : compter au moins une femme dans l’équipage et au moins deux équipiers ou équipières de moins de 26 ans.
Dans un souci de sobriété tant économique qu’environnementale, l’organisation du « Tour Voile » se fixe comme objectifs :
-d’intégrer, si possible, des épreuves déjà programmées au calendrier de la FFVoile,
-d’utiliser des bateaux déjà existants,
-d’éviter le transport terrestre des bateaux,
-de limiter les nuitées à terre des équipages.

La Fédération Française de Voile et la Classe Figaro Beneteau sont actuellement en lien avec plusieurs entreprises pour désigner un organisateur qui prendra en charge la gestion du projet et la coordination opérationnelle de l’épreuve.
En parallèle, la Classe Figaro Beneteau accompagnera les concurrents de l’inscription à la location jusqu’à la préparation des bateaux. Elle fera également le lien avec les propriétaires pour mettre en place des modalités de location avec une assistance technique mutualisée. Les équipages auront l’opportunité de s’entraîner sur plusieurs épreuves en début de saison, en plus des stages d’entraînement organisés par la Classe.

Ils ont dit :
Jean-Bernard Le Boucher, Président de la Classe Figaro Beneteau : « Le « Tour Voile » est un formidable tremplin pour accéder à la course au large. L’Académie Figaro Beneteau a été créée en 2022 pour ce type d’épreuve et nous sommes ravis de collaborer avec la Fédération Française de Voile pour cet événement axé sur la formation. »

Jean-Luc Denéchau, Président de la Fédération Française de Voile : « La Fédération est particulièrement fière d’avoir la confiance d’Amaury Sport Organisation qui lui a accordé la licence de la marque « Tour Voile ». La FFVoile souhaitait relancer une compétition en équipage de courses côtières et courses hauturières pour permettre à des jeunes de découvrir ces disciplines. Cette marque prestigieuse « Tour Voile » offre une belle visibilité à l’expertise de la Fédération en matière de formation et de transmission ainsi qu’au savoir-faire en matière d’excellence de la Classe Figaro Beneteau, au bénéfice de nos jeunes sportifs. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’engagement de la Classe Figaro Beneteau pour accompagner ce projet ainsi que sur le Tour de Bretagne à la Voile et la Ligue de Bretagne, afin d’accueillir la première partie du « Tour Voile ». Je suis persuadé que le retour d’une compétition côtière et hauturière dont l’objectif prioritaire est la formation de nos jeunes sportives et sportifs à la navigation au large sera très bien accueilli par nos pratiquants et par les structures de la FFVoile. Un évènement de ce type manquait à notre calendrier sportif.”

Lire la suite
21 lectures
0 commentaires

Rolex Fastnet Race. 500 bateaux attendus pour la 50e édition !

Rolex Fastnet Race. 500 bateaux attendus pour la 50e édition !

En 2023, le Cotentin a rendez-vous avec l’histoire. Le port de Cherbourg accueille – à partir du 23 juillet – l’arrivée de la Rolex Fastnet Race, la plus grande course au large au monde. Comme c’est le cas depuis 1925, le départ est lancé de Cowes, dans le sud de l’Angleterre et les concurrents iront contourner le mythique Fastnet Rock, dans le sud de l’Irlande avant d’arriver en Normandie après 695 milles de course.

Cette édition s’annonce exceptionnelle puisque la Rolex Fastnet Race célèbre sa 50ème édition. Pour cet anniversaire, L’organisation de l’arrivée portée par la ville de Cherbourg-en-Cotentin, la communauté d’agglomération du Cotentin, le Département de la Manche et la Région Normandie offre bien plus que la ligne d’arrivée mouillée dans cette magnifique Grande Rade de Cherbourg, l’une des plus vastes au monde. Dès le 17 juillet, soit une semaine avant le départ de Cowes, les concurrents sont accueillis à Port Chantereyne pour finaliser leur préparation et profiter des festivités avant de traverser le « channel ». Ce pré-départ offre au public l’opportunité unique d’admirer les bateaux et de rencontrer les marins qui font le succès de cette course bientôt centenaire. Jean-Louis Valentin, Président de l’Association Arrivée Fastnet Cherbourg en charge de l’organisation du site arrivée, se réjouit de cette organisation : « En 2021, nous avons accueilli pour la première fois la Rolex Fastnet Race en France. Cela a été un grand moment et aujourd’hui, nous voulons aller encore plus loin pour permettre au public de profiter encore plus des festivités organisées autour de la course ». La veille du départ, la flotte réunie en Normandie va prendre la mer pour rejoindre Cowes où les canons donneront le coup d’envoi le dimanche 22 juillet à 12h00 HF selon un rituel immuable. Les premiers concurrents peuvent mettre moins de 48 heures à réaliser cette boucle et rallier Cherbourg-en-Cotentin où les arrivées s’étalent sur la semaine Les plus petits bateaux, plus lents mais tout aussi méritants sont en effet attendus jusqu’au 29 juillet avant la dernière remise des prix qui se tiendra sur le village de course.

Du côté de l’arrivée au port de Cherbourg, l’organisation prépare une semaine de festivités pour fêter les arrivées des équipages et accueillir le grand public autour d’un village de course face aux bateaux. La semaine des arrivées sera riche en animations populaires et célèbrera la mer et la Normandie. Les équipages seront vivement attendus et acclamés par le public venus spécialement à leur rencontre.

On attend évidemment une foule de bateaux amateurs, qui font l’ADN de la compétition, mais aussi les superbes voiliers de la Route du Rhum ou du Vendée Globe. Au total, ce sont plus de 350 bateaux et 4 000 marins représentant 30 nations qui participent à un événement unique au monde. Lors de la dernière édition, le temps de référence a ainsi été réalisé en équipage par Charles Caudrelier à bord du Maxi Edmond de Rothschild en seulement 34 heures, 14 minutes et 54 secondes. Les IMOCA ont aujourd’hui la course à leur calendrier de même que les Ocean Fifty, ces trimarans de 50 pieds ou les Class 40, qui viennent toujours en nombre. La Rolex Fastnet Race offre aussi l’opportunité d’admirer des bateaux uniques au monde. C’est en effet un monocoque de 42,5 mètres, le plus grand voilier de course du monde, qui a remporté la dernière édition en temps réel alors que le mythique Pen Duick VI d’Éric Tabarly est aussi l’un des habitués de la course. Les unités plus modestes gardent cependant leur place grâce au système IRC qui garantit une parfaite équité sportive et permet aux amateurs de se confronter aux professionnels. Le vainqueur de la dernière édition, en temps compensé, est le Britannique Tom Kneen à bord de Sunrise, un monocoque de moins de 12 mètres.

Comme pour les grands concerts, les places sur la Rolex Fastnet Race s’arrachent. Les marins du monde entier ont d’ores et déjà inscrit le 11 janvier 2023, à 11h00 HF , à leur agenda. C’est en effet à ce moment précis que s’ouvrent les inscriptions. Lors de la dernière édition, elles ont été fermées en moins d’une heure. Ce succès annoncé confirme la position de la Rolex Fastnet Race comme étant – et de loin – la plus grande et la plus populaire des courses de voiliers hauturiers au monde.

Le programme 2023 à Cherbourg-en-Cotentin :
-17 au 21 juillet: Semaine Pré-départ
-20 juillet : Présentation des équipages présents à Cherbourg-en-Cotentin
-22 juillet : Ouverture du village de course à Cherbourg-en-Cotentin
-23 au 29 juillet: Semaine Arrivées
-26 et 29 juillet : Remises des prix pros et amateurs
N.B Course
-11 janvier, 11h00 HF : ouverture des inscriptions
-22 juillet, 12h HF : Départ de Cowes (Ile de Wight)

Lire la suite
21 lectures
0 commentaires

Transat Jacques Vabre. 30 ans, 100 duos, 3 vainqueurs

Transat Jacques Vabre. 30 ans, 100 duos, 3 vainqueurs

La Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre fêtera ses 30 ans. Dès le 20 octobre 2023, date d’ouverture du village, une grande fête s’annonce autour du bassin Paul Vatine avant le grand départ le 29.

Trente ans pour un événement sportif, c’est aussi l’occasion de se retourner sur son histoire. Celle écrite par les 534 marins qui ont bravé l’Atlantique depuis 1993 entre le Havre et les plus belles terres de café.
Si la première Transat Jacques Vabre se court en solitaire et consacre le Havrais Paul Vatine, elle passe au double dès 1995, un format qu’elle n’abandonnera jamais. Et ce sont bien les duos que l’on retient du palmarès de la Route du Café : Paul Vatine qui signe le doublé en 1995 aux côtés de Roland Jourdain, Franck Cammas-Steve Ravussin, Yves Parlier-EricTabarly, Franck-Yves Escoffier-Karine Fauconnier, Loick Peyron-Jean-Pierre Dick, Charlie Dalin-Yann Eliès, et tant d’autres associations de talents ont marqué l’épreuve de leurs personnalités multiples et complémentaires.
Trois autres tandems viendront s’ajouter à cette longue liste en 2023. Course multi-classes assumée, la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre sera le point d’orgue de la saison dans trois catégories. En IMOCA, les nouveaux plans Raison et Koch-Finot-Conq viendront défier les meilleurs 60 pieds de la génération 2021-2022 avec pas moins de 40 bateaux au départ, presque le double de l’édition 2021. Chez les Ocean Fifty, ce sont 10 trimarans qui devraient concourir, un plateau record chez les 50 pieds qui correspond aussi au numérus clausus que s’est fixé cette classe qui souhaite contrôler sa croissance. Enfin, l’ébullition qui règne en Class40 permet d’ores et déjà d’annoncer près de 50 participants pour une Route du Café qui devrait se jouer à guichets fermés.

3 parcours et des arrivées groupées
Pour tenir compte des différences de potentiel des trois classes, la direction de course travaille sur l’élaboration de trois parcours différents. Cette innovation testée en 2021 doit garantir des arrivées groupées en Martinique, gage d’une fête totale et d’une exposition médiatique maximale pour tous les concurrents. Les Class40 resteront en Atlantique Nord avec tout de même plus de 4500 milles à parcourir, ce qui fait bien de la Route du Café la plus longue des transats. Quant aux Ocean Fifty et IMOCA, ils feront un crochet par l’Atlantique Sud avec deux passages du Pot au noir à la clef et près de 6000 milles devant les étraves !
Autant d’éléments qui font de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre un événement unique en son genre. Une course majeure dont les partenaires historiques, la ville du Havre et le groupe JDE (dépositaire de la marque Jacques Vabre) sont aussi les organisateurs. Ils pourront s’appuyer sur la Région Normandie et pour la deuxième année consécutive sur la Martinique, terre d’origine du café en Amérique qui attend les marins à partir de la mi-novembre.

Lire la suite
21 lectures
0 commentaires

Le Tour du Finistère à la voile du 24 juillet au 29 juillet 2023

Le Tour du Finistère à la voile du 24 juillet au 29 juillet 2023

Organisée par le Comité départemental de voile et soutenue par le Conseil départemental, la 37ème édition du Tour du Finistère à la voile se déroulera du 24 juillet au 29 juillet 2023. Cette régate emblématique du Finistère rassemble une centaine de bateaux qui régateront sur 190 milles nautiques entre Roscoff et Port-La-Forêt.

Cette épreuve de dimension nationale est régie par les règles de Course à la Voile éditées par la Fédération Internationale de Voile (ISAF) représentée en France par la Fédération Française de Voile (FFV). Elle est ouverte aux bateaux de 7 à 14 mètres.
« Le Tour du Finistère à la Voile est une vitrine de la plaisance finistérienne : des escales animées, des bassins de navigation variés et des ports emblématiques. Pour les participants, découvrir le Finistère par la mer reste, année après année, une expérience mémorable », indique Jean-Marc Puchois, Vice-Président de l’agence d’attractivité du Département.
Les étapes du parcours 2023
Étape 1 : Roscoff → l’Aber Wrac’h : lundi 24 juillet
Étape 2 : L’Aber Wrac’h → Brest : mardi 25 juillet
Étape 3 : Brest → Douarnenez : mercredi 26 juillet
Étape 4 : Douarnenez → Loctudy : dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 juillet
Etape 5 : Loctudy → Port la Forêt : samedi 29 juillet
Les bateaux quitteront le port du Bloscon à Roscoff lundi 24 juillet pour atteindre le chenal de l’Aber Wrac’h dans l’après-midi. Le 25 juillet, ils parcourront 40 milles avec le courant contraire dans le chenal du Four pour ensuite rejoindre la rade de Brest à la descendante. L’étape du mercredi 26 juillet sera plus courte. Après avoir quitté la rade de Brest, les concurrents emprunteront son étroit goulet pour longer les côtes de la Presqu’ile de Crozon, avant d’atteindre le port de Tréboul à Douarnenez. Il faudra alors se faufiler entre les impressionnants tas-de-pois de la pointe de Penhir. L’étape la plus longue reliera Douarnenez à Loctudy dans la nuit du 27 au 28 juillet via le Raz de Sein et ses courants de vives eaux.
« L’étape de nuit est la plus mythique du Tourduf, elle ne laisse pas les équipages indifférents, affirme Philippe Hillion, président du Comité départemental de voile. C’est souvent à ce moment-là que le classement est chamboulé. Une mauvaise option, de la fatigue et c’est la première place qui s’envole. »
La remise des prix se déroulera à l’issue de la dernière étape à Port-la-Forêt le 29 juillet.
Animations, repas et convivialité sont au menu de cette 37è édition.
Les classements
En parallèle des classements par catégorie ouverts aux Osiris et IRC, le Tour du Finistère à la voile distinguera à nouveau les équipages Jeunes dont la moitié doivent avoir moins de de 26 ans et les équipages mixtes composés pour moitié de femmes.

Lire la suite
21 lectures
0 commentaires

Le Tour Voile revient en 2023, les Figaro 3 feront le tour de la France en juillet prochain

Le « Tour Voile » s'intégrera dès 2023 dans l’Académie Figaro Beneteau pour favoriser la transmission entre les marins et permettre à de nouveaux entrants de découvrir la course au large en Figaro Beneteau 3.


En 2022 déjà, deux courses en double et une course en équipage composaient l’Académie Figaro Beneteau :


- la Course Académie (en double) organisée par le Team Vendée Formation en collaboration avec la Classe Figaro Beneteau,

 

- le Trophée Banque Populaire Grand-Ouest (en double) organisé par Ultim Sailing,

 

- le National Figaro 3 en équipage organisé par la Classe Figaro Beneteau et le Centre Nautique de Lorient.

 

Le calendrier de l’Académie Figaro Beneteau 2023, ainsi que le programme du Championnat de France Elite de Course au Large, ont été annoncés lors de la remise des prix de la saison 2022 au salon Nautic à Paris le 3 décembre à 18h00 sur le Stand Beneteau.

 

Le « Tour Voile » aura lieu en Figaro Beneteau 3 pendant la première quinzaine de juillet. Avec des navigations de jour et de nuit, le programme s’annonce dense, compétitif et rythmé, alternant ralliements et parcours construits.

 

La Fédération Française de Voile et la Classe Figaro Beneteau ont choisi, pour le « Tour Voile », de s’appuyer notamment sur des épreuves déjà existantes du Championnat de France Elite de Course au Large.

 

En 2023, les équipages navigueront en Manche, à la Pointe bretonne, lors du Tour de Bretagne à la Voile. Pour la seconde partie de l’épreuve, les participants s’affronteront sur la façade atlantique. « C’est une belle manière de renforcer les échanges entre coureurs et de susciter des vocations pour participer au circuit du Championnat de France Elite de Course au Large, en double ou en solitaire », précise Jean-Bernard Le Boucher.

 

Ce nouvel événement aura à cœur d’être présent en alternance sur les 4 façades de l’hexagone : année 1, Bretagne et Atlantique, année 2 Manche et Méditerranée.Les équipages seront composés de quatre personnes et devront répondre à deux critères : compter au moins une femme dans l’équipage et au moins deux équipiers ou équipières de moins de 26 ans.

 

Dans un souci de sobriété tant économique qu’environnementale, l’organisation du « Tour Voile » se fixe comme objectifs :

 

- d’intégrer, si possible, des épreuves déjà programmées au calendrier de la FFVoile,

 

- d’utiliser des bateaux déjà existants, d’éviter le transport terrestre des bateaux,

 

- de limiter les nuitées à terre des équipages.

 

La Fédération Française de Voile et la Classe Figaro Beneteau sont actuellement en lien avec plusieurs entreprises pour désigner un organisateur qui prendra en charge la gestion du projet et la coordination opérationnelle de l’épreuve.

 

En parallèle, la Classe Figaro Beneteau accompagnera les concurrents de l’inscription à la location jusqu’à la préparation des bateaux. Elle fera également le lien avec les propriétaires pour mettre en place des modalités de location avec une assistance technique mutualisée. Les équipages auront l’opportunité de s’entraîner sur plusieurs épreuves en début de saison, en plus des stages d’entraînement organisés par la Classe.

 

L’avis de course sera publié début 2023.

 

Ils ont dit :

 

Jean-Bernard Le Boucher, Président de la Classe Figaro Beneteau : « Le « Tour Voile » est un formidable tremplin pour accéder à la course au large. L’Académie Figaro Beneteau a été créée en 2022 pour ce type d’épreuve et nous sommes ravis de collaborer avec la Fédération Française de Voile pour cet événement axé sur la formation. »

 

Jean-Luc Denéchau, Président de la Fédération Française de Voile : « La Fédération est particulièrement fière d’avoir la confiance d’Amaury Sport Organisation qui lui a accordé la licence de la marque « Tour Voile ». La FFVoile souhaitait relancer une compétition en équipage de courses côtières et courses hauturières pour permettre à des jeunes de découvrir ces disciplines. Cette marque prestigieuse « Tour Voile » offre une belle visibilité à l’expertise de la Fédération en matière de formation et de transmission ainsi qu’au savoir-faire en matière d’excellence de la Classe Figaro Beneteau, au bénéfice de nos jeunes sportifs. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’engagement de la Classe Figaro Beneteau pour accompagner ce projet ainsi que sur le Tour de Bretagne à la Voile et la Ligue de Bretagne, afin d’accueillir la première partie du « Tour Voile ». Je suis persuadé que le retour d’une compétition côtière et hauturière dont l’objectif prioritaire est la formation de nos jeunes sportives et sportifs à la navigation au large sera très bien accueilli par nos pratiquants et par les structures de la FFVoile. Un évènement de ce type manquait à notre calendrier sportif."

 

Source : M Mermod
Lire la suite
22 lectures
0 commentaires

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions