• 1
  • 2
  • 3

Icones About sailing

previsions sailingnewscartographies

L'actualité voile d'AGP Course au large

Une sélection des meilleurs magazines voile et course au large pour vous tenir informés en permanence de l'actualité de la régate et du nautisme

Cap sur les Açores pour Francis Joyon et Idec Sport, un week-end sous haute tension à venir sur la Route du Thé

"Nos routages actuels nous voient aborder la Tamise mercredi prochain 19 février." L’épisode alizéen touche déjà à sa fin pour Francis Joyon et ses hommes. L’allure au plus près du vent de secteur Nord Est a permis de privilégier la bonne santé du bateau, une route plein Nord, cap sur l’archipel des Açores. L'équipe d'Idec Sport va retrouver les affres des tout petits airs au coeur de l’anticyclone qu’ils n’ont d’autres options que de traverser. 

image

Crédit : JM Liot

Cap sur les Açores !


La partie alizéenne se termine aujourd’hui pour le maxi trimaran. « Après plus de 13 000 milles de navigation sur le fond, on redoute toujours de voir le bateau taper dans la mer » explique Francis. « Dès que la houle s’est allongée et aplanie, nous avons pu privilégier une route plein Nord, qui nous a fait gagner de nombreux milles. »

Si les grandes glissades à près de 40 noeuds, expérimentées dans l’océan Indien, ne se sont pas renouvelées en Atlantique, IDEC SPORT a malgré tout conservé une très bonne vitesse moyenne, 19,7 noeuds depuis Bonne Espérance, portant à près de 300 milles son avance sur le tenant du titre, l’équipage italien du trimaran Maserati.

36 heures difficiles à venir

« Nous allons passer très près des îles Açoriennes » poursuit le skipper. « Nous craignons le dévent des sommets volcaniques et nous nous donnerons un peu de marge. On se sent comme à la maison depuis le passage de l’équateur. Les phénomènes météos nous sont familiers. Les dépressions en cet hiver sont bien creuses, mais aux allures portantes, le bateau encaisse bien vent fort et mer formée. Passées les Açores, on attend des flux de Sud Ouest forts, plus de 30 noeuds, avec des creux de l’ordre de 6 mètres. Nous savons que le bateau passe bien dans ces conditions. » Mais avant cela, 36 heures difficiles attendent Francis Joyon et ses marins avec la traversée de l’anticyclone. « Les fichiers ne voient la nuit prochaine que 3 ou 4 noeuds de vent. Si la mer est bien rangée, les voiles claqueront moins et on sera en capacité d’avancer cahin-caha. Nos routages actuels nous voient aborder la Tamise mercredi prochain 19 février. »

Un week-end sous haute tension

On le voit, les difficultés sont encore nombreuses sur la route qui mène à Londres et l’équipage d’IDEC SPORT va connaître un large éventail de conditions. Leur avance portée ce matin à plus de 300 milles, va décroitre quelque peu en cette 28ème journée de course, à un moment où Giovanni Soldini et ses hommes connaissaient de belles conditions propices à la vitesse au plus près des rivages du Sénégal.

Pointage du vendredi 14 février 2020 à 17h00 FR

Avance 239.9 nm
Distance au but 2 042.9 nm

Source : Mer Media

Gildas Mahé et Thierry Chabagny en duo sur la Tran...
Energy Observer prépare son grand départ pour un t...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 23 février 2020

Parrains officiels

Partenaires officiels

Equipementiers officiels

Fournisseurs officiels

Connexion visiteur

Plan du site

sitemaps

Suivez-nous

camera social 1 socialsocial media youtubenewsletter

Mentions légales

document

Devenez partenaire

business

Contact

communication

logo AGP Course au large

aboutsailing

previsions