Alan Roura aura mis 15 jours 2 heures 25 minutes et 37 secondes de course à une vitesse théorique de 9,77 nœuds (vitesse réelle de 12 nœuds pour 4 351 milles parcourus) à rallier Saint-Malo et Pointe-à-Pitre.


Par la rédaction

Source : A.Mouraud